Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/09/2015

Titeuf et le monde cruel de l'adolescence s'expose galerie Glénat à Paris

TIteuf, Zep, Galerie GlénatDepuis le 2 septembre la galerie Glénat à Paris accroche les portraits de Titeuf signés par une quarantaine d'auteurs aux talents plus différents les uns que les autres. Et pour une exposition qui va durer jusqu'au 22 septembre à l'occasion de la sortie du dernier album de Zep, Titeuf bienvenue en adolescence.

Lire tout le dossier sur ligneclaire.info en cliquant sur : Titeuf, bienvenue en adolescence T 14, Glénat, 9,99 €

05/09/2012

Zep, un nouveau Titeuf et une expo

titeuf,zep,glénat,barbier et mathonTiteuf est de retour. Avec un album, le 13, A la folie, un joli chiffre.Nadia est toujours aussi dure avec le pauvre Titeuf mais cette fois il va se faire une (petite) amie. Il y a aussi une exposition Zep à Paris avec pleins d'inédits, de dessins qui sera inaugurée le 6 septembre.

Lire la suite

27/05/2010

Polar très noir sur fond de soul et Zep redevient adolescent

BD SOUL.jpgL'âme de la soul Un vrai bon polar, avec tous les ingrédients, arnaques, manipulations, truands sans pitié, humour noir : Chauvel et Denys ont bâti un modèle du genre. Le casse du siècle, des millions de dollars piqués il y a des lustres à la mafia. Un seul homme sait où est le magot, mais il est en prison et tue ses codétenus. Le neveu d'un parrain de la mafia joue les infiltrés et réussit à embobiner le témoin, un fou de soul musique. Tout pourrait être simple mais ce ne serait pas amusant. Du cousu main avec coups de théâtre à découvrir sur un dessin de Denys qui colle au scénario, bourré de force brute. Le Casse, Soul Man, Delcourt, 13, 95 €.

BD HAPPY.jpgIl est très fort le papa de Titeuf, tendre et capable de se moquer gentiment de lui en racontant la vie tourmentée de Robert, un adolescent dont la vie amoureuse a ressemblé un peu à la sienne. Après Happy Sex, Zep part à l'assaut des aventures rocambolesques mais si vraies que vivent les garçons adolescents. Toujours un train de retard sur les filles que l'on dit plus matures au même âge. Robert va souffrir, ses copains aussi. Fantasmes en vrac, erreurs de casting, Zep lui en fait voir de toutes les couleurs à ce Robert, condensé très drôle de plusieurs générations masculines. Happy Girls, Delcourt, 12,90 €.

06/10/2009

Le grand retour de l'érotisme

En publiant, en cette rentrée 2009, des titres d'un érotisme certain, pour ne pas dire plus, les éditeurs ne font que rendre hommage à des auteurs reconnus comme Manara ou, plus étonnant, permettent de découvrir une nouvelle facette du talent de certains. C'est le cas avec le dernier album de Zep, le papa de Titeuf.

BD SEX.jpgHappy Sex (Delcourt, 14,95 €) est un véritable exercice de style, drôle, tendre, et sans équivoque. Zep assume et a eu raison de livrer ses planches intelligentes, authentiques, sur la complexité des rapports entre homme et femme tout nus. Ils nous ressemblent beaucoup. Zep nous montre que le sexe, c'est pas forcément le reflet de la vie sentimentale. Sortie (pour les grands) le 14 octobre.

BD DESIRE.jpgMadame désire (Fluide Glamour, 13,95 €) est une belle digression dans la pure tradition des récits légers des années trente ou dans la lignée de L'Amant de Lady Chatterley. Mardon, auteur du superbe Fils de l'Ogre, embarque deux jeunes hommes dans une aventure érotique, mais aussi dans un huis clos qui risque de mal tourner. Passions des personnages, psychologies complexes, un trait noir et blanc imposant, Mardon envoûte.

 

 

BD DECLIC.jpgLe Déclic de Manara est à la fois réédité en intégrale et en albums couleurs (Drugstoren 25 €). Un monument en la matière. On rappellera que Delcourt avait ouvert les débats avec le recueil d'histoires courtes, Premières fois, et s'apprête à proposer une nouvelle collection, Erotix, qui publiera des classiques comme Emmanuelle, dessinée par Crepax.

 

Femme battue, drame au quotidien

BD FEMME BATTUE.jpgLe sujet est délicat, souvent évacué, rarement bien traité. Avec A la folie, on rentre de plain-pied dans le lent processus qui mène un couple à passer à l'étape ultime, la violence physique. Ils ont tout pour être heureux, ont eu le coup de foudre, se sont mariés et ont une vie équilibrée. Sauf que le dérapage, la première gifle, viennent casser l'image parfaite. Elle mettra trop de temps à comprendre, à agir. Lui dit toujours l'aimer au policier qui l'interroge. Ils essaieront de recoller les morceaux mais les coups continueront. Sylvain Ricard raconte une histoire forte et tristement banale. James l'a dessinée. Le tout est remarquable. A la Folie, Futuropolis, 19 €

Cestac attaque et s'en donne à coeur joie

BD JAIME.jpgElle s'en paye une tranche, Florence Cestac. Avec sa galerie de portraits de prétentieux, de crétins divers, elle montre une réalité qui nous est quotidienne. On y rencontre le chef de service minable, l'adolescent tête à claques, le mari infidèle qui s'en sort à tous les coups. Et quand la victime se rebelle et qu'elle a pour nom Cestac, il y a de la rumba dans l'air. Le trait est nerveux. Elle était énervée, Cestac, en dessinant ces portraits en forme d'histoires courtes, mais toujours maîtresse de son humour. On rit volontiers et on peut compatir, car on en a tous autour de nous, de ces cas douteux. J'aime pas les gens qui se prennent pour..., Hoëbeke, 10,50 €