Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/11/2017

La Forêt millénaire, dernier album de Taniguchi

Taniguchi, Rue de SèvresIl était le seul dessinateur japonais à avoir su faire le lien entre le manga et la BD franco-belge. Né en 1947 à Tottori au Japon, Jirô Taniguchi publie son premier album Un Été desséché en 1970. Découvert en France avec L’Homme qui marche en 1995, sa quarantaine de titres traduits depuis rassemble autant les lecteurs de BD que de mangas ou de littérature classique. Son dessin d'une rare beauté, d'une grâce subtile était composé d'une ligne claire à nulle autre pareille. Jirô Taniguchi était unique, pas copiable, génial et surtout bouillonnant d'inspiration. Au moment où il nous a quitté il travaillait sur La Forêt millénaire qui restera inachevée, un hymne à la nature porté par un jeune garçon auquel il a pu ressembler.

Lire le dossier complet sur ligneclaire.info : La Forêt millénaire, Rue de Sèvres, 18 €

12/02/2017

Le décès de Taniguchi

BD Taniguchi.jpgJirō Taniguchi est décédé le 11 février. Ce sont les éditions Casterman chez qui ce grand maître du 9e art était publié qui ont annoncé cette triste nouvelle. Jirō Taniguchi, l'auteur de Quartier Lointain, avait 69 ans. ligneclaire avait consacré une chronique à L'Art de Taniguchi dans lequel l'auteur se livrait et expliquait sa passion de dessiner. (photo Wikipédia).

Lire le dossier sur ligneclaire.info : décès Taniguchi

 

16:15 Publié dans Actualité, Auteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : taniguchi |  Facebook |

28/07/2016

L'Art de Jirô Taniguchi, magique

Taniguchi, castermanJirô Taniguchi est l'un des plus grands maîtres de la BD contemporaine. Certes on pourra dire que l’œuvre de cet artiste hors du commun ne répond à aucun des critères classiques du 9e art, mélange d'influences, de cultures, de talent subtil. Taniguchi est une sorte de statue du commandeur, primé, reconnu, flatté. Dans L'Art de Jirô Taniguchi, un ouvrage à l'italienne illustré comme le catalogue d'une exposition, Benoît Peeters signe l'avant-propos et reconnait lui-même que l'art de Taniguchi est difficile à définir. Avec cet album dont les légendes sont signées par Taniguchi on clarifie le jeu, on ne laisse plus les cartes se brouiller. Taniguchi parle et explique. On est en ébahi et charmé, subjugué.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info en cliquant sur : L'Art de Jirô Taniguchi, Casterman, 35 €

 

29/01/2015

Jirō Taniguchi, le plus franco-belge des mangakas, est à Angoulême

Taniguchi, Angoulême 2015Jirō Taniguchi est le chroniqueur de l'instant. Il est le plus franco-belge des dessinateurs japonais. Son style l'a fait reconnaître et apprécier en Europe parmi tous les mangakas, nombreux, qui alignent dessin à la hache et scénario sans fin. Enfin pas tous quand même. Ligne claire appuyée, sobre mais sans défaut, le dessin de Taniguchi est un long fleuve aux récits intimes et précieux. L'auteur de Quartiers lointains sera cette année à Angoulême où Jirō Taniguchi sera l'un des principaux invités du 42e Festival, à l'occasion d'une rétrospective inédite de son œuvre. A cette occasion plusieurs titres sont soit réédités, soit édités.

Lire le dossier sur ligneclaire.info en cliquant sur : L'Homme qui marche, Casterman, 14,50 € Les Contrées sauvages, T2, Casterman, 13,95 € Elle s'appelait Tomoji, Rue de Sèvres, 17 €

 

05/11/2012

Tout sur Taniguchi et ses entretiens avec Benoît Peeters

C'est la journée des biographies. Cette fois on revient à une très longue et sérieuse série d'entretien signée Benoît Peeters, scénariste des Cités Obscures et un authentique connaisseur de Taniguchi et de son oeuvre.

L'Homme qui dessine, entretiens avec Jirô Taniguchi, Casterman, 20 €

Lire la suite de l'article sur ligneclaire.info
 

26/06/2012

Enemigo : thriller par Taniguchi

Taniguchi, Enemeigo, CastermanUn format très cinématographique pour ce Taniguchi, thriller assez bien ficelé qui mélange politique, économie et action.

Quand le patron d'un grand groupe se fait enlever dans un pays sud-américain qui se modernise, son frère, ex-baroudeur qui a fait le Vietnam et devenu déctective, accepte d'aller le chercher. Une belle brune va lui donner un coup de main tout en tombant amoureuse de lui. Idem pour un journaliste qui a été dans le même commando que le petit frère et qui va se révèler un brin tordu.

On sent bien qu'il y a magouille à tous les étages mais on se fait une raison. Un coté assez mélo avec du Rambo à la clé. Dommage que malgré tout le talent de Taniguchi le scénario de M.A.T. soit autant téléphoné. L'édition originale a paru au mileu des années 80 au Japon ce qui explique peut-être le côté un peu dépassé (Enemigo, Casterman, 13,95 €).