Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/11/2017

Interview : Theo Caneschi signe le nouveau Murena

Théo Canesci, Delaby, DufauxLe tome 10 de Murena vient de sortir chez Dargaud. Un album que Jean Dufaux qualifiait de "très difficile à faire" dans une récente interview donnée à ligneclaire. La mort de Philippe Delaby a été un choc et une grande perte pour le 9e art. Un artiste inspiré qui avait su donner un vrai souffle à Murena, série reconnue et à succès. C'est Theo Caneschi qui a pris la relève et signe le dessin du Banquet, tome 10 de Murena. Pas facile mais Theo lui-même talentueux et habitué aux récits historiques a su non seulement maîtriser le sujet mais aussi lui donner un nouveau départ graphique. C'est à Quai des Bulles que Theo, rencontré une première fois en Lozère pour le Trône d'argile au Festival de Sainte-Enimie, est revenu avec ligneclaire.info sur cette reprise, en toute liberté. Propos recueillis par Jean-Laurent TRUC.

Lire toute l'interview sur ligneclaire.info : Interview Théo

31/10/2017

Interview : Griffo est allé à Venise sur les traces de Giacomo C.

Griffo, DufauxOn sent que Griffo a de l'affection pour Giacomo C. Le retour à Venise du héros scénarisé par Jean Dufaux qu'il dessine est une sorte de retour aux sources. Quinze ans après Griffo a repris ses crayons et Giacomo le chemin de la Sérénissime. Un retour qui s'impose comme l'un des meilleurs rendez-vous de cette fin d'année. L'album sort le 18 octobre. Griffo maîtrise son dessin, lui a donné tout son talent, avec passion. Pour ligneclaire.info Griffo est revenu sur la génèse de cette reprise. Propos recueillis par Jean-Laurent TRUC

Lire l'interview complète sur ligneclaire.info : Interview Griffo

18/10/2017

Interview : Jean Dufaux a ramené Giacomo C. à Venise

Dufaux, GlénatUn retour inattendu et bien ficelé, Giacomo C., le héros de Jean Dufaux et de Griffo est de retour. Où ? Mais à Venise bien sûr, cité des Doges dont Giacomo a été banni il y a des années. Une série qui reprend au moins provisoirement son envol avec la bénédiction de Jacques Glénat. Un premier album bien mis en scène, à l'univers bouillonnant, Giacomo C. est devenu une sorte d'entremetteur de la république vénitienne. Jean Dufaux en dit beaucoup plus à ligneclaire.info. Propos recueillis par Jean-Laurent TRUC.

Lire l'interview sur ligneclaire.info : Interview Dufaux

29/05/2017

Niklos Koda T15, il prend sa retraite

Grenson, DufauxIl nous l'avait dit à Nîmes l'an dernier Olivier Grenson. Avec Jean Dufaux ils ont décidé de faire prendre des vacances à leur héros Niklos Koda. Définitives ? Difficile à savoir car avec Dufaux on ne sait jamais si une porte entrebâillée dans un album de la série ne cache pas une possibilité de suite, une ouverture future. Idem pour les personnages. La fille de Koda a pris de la surface. On en est donc à l'épisode ultime avec Le Dernier masque. Niklos a atteint la puissance suprême mais on n'aura pas toutes les clés.

Lire le dossier sur ligneclaire.info: Niklos Koda, T15 Le dernier masque, Le Lombard, 12 €

04/12/2016

Vincent, le parcours d'un saint face aux tumultes de son siècle

Dufaux, JamarAu milieu du XVIIe siècle, Monsieur Vincent, prêtre dévoué et futur canonisé devenu Saint Vincent de Paul, exerçait avec passion, humilité et une foi en Dieu à toute épreuve son ministère à Paris. Avant d'aller faire un tour comme aumônier sur les tristement célèbres galères royales. En romançant partiellement son parcours, Jean Dufaux en a écrit avec ce one-shot une version intelligente, émouvante, ciselée en dialogues sur un dessin inspiré et en harmonie de Martin Jamar dont on avait particulièrement aimé Les Voleurs d'Empire et Double Masque toujours avec Dufaux.

Lire l'article sur lignecliare.info : Vincent, un saint au temps des mousquetaires, Dargaud, 14

 

18/01/2016

Meutes T2, Otis brouille les cartes

Boiscommun, DufauxLes loups chassent en Meutes. Dans le premier volet de ce diptyque signé par Jean Dufaux et Olivier Boiscommun, on découvrait que Paris abritait de bien curieux personnages, des loups-garous qui allaient devoir faire face à un délicat problème de succession. Il y a toujours un outsider dans ce genre de cas, où plus si affinités et ce n'est pas obligatoirement celui qu'on attend. Jean Dufaux est un manipulateur hors pair. Le tome 2 de Meutes joue sur plusieurs tableaux et brouille les pistes jusqu'à la fin. Et annonce vraisemblablement une autre "saison" comme le suggérait Olivier Boiscommun rencontré à Saint-Malo.

Lire aussi sur ligneclaire.info : Meutes, T2, Glénat, 14,50 €

05/08/2015

Rani T5, belle et amnésique

Rani, Vallès, Dufaux, Le LombardOn retrouve le belle Jolanne amnésique et sauvée des eaux par les pêcheurs d'un petit village non loin de Pondichéry. Dans ce tome 5, la belle brune héroïne de la série Rani créée par Van Hamme puis reprise par Alcante et dessinée par Vallès va aller d'aventure en surprises diverses.

Lire l'article complet sur ligneclaire.info : Rani, T5 Sauvage, Le Lombard, 14,45 €

19/06/2015

Médina, l'intégrale d'une série phare

Dufaux, Médina, LombardUne intégrale qu'il faut absolument lire et relire, tant le scénario de Jean Dufaux et le dessin de Elghorri sont au paroxysme de leurs talents. Médina est une saga qui remet en cause évolution et assimilation dans le cadre d'une science-fiction active et psychologique post-apocalyptique. Des bestioles dévorantes, des Drax venus d'ailleurs, veulent que les humains mutent mais pour cela ils doivent s'emparer de la cité de Médina, dernier Fort Alamo terrestre qui leur résiste.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info en cliquant sur : Médina, Les Drax, Le Lombard, 19,99 €

 

31/12/2014

Djinn, la dernière étape

Djinn, Dufaux, MirallèsOn est en fin de cycle. Dans ce tome 12, Djinn, sous la plume bien sûr de Jean Dufaux et le dessin sublime d'Ana Mirallès, règle ses comptes et se prépare à voyager. Mais avant, tous les évènements nécessaires pour mettre l'action  à niveau devaient avoir lieu. Un album mouvementé sur fond de colonialisme britannique et de guerre de pouvoirs.

Lire l'article complet sur ligneclaire.info :Djinn, T12, Un honneur retrouvé, Dargaud, 11,99 €

10/09/2014

Quand Staline s'appelait Koba

Koba, Dufaux, DelcourtStaline, pseudonyme révolutionnaire Koba, a des soucis. Dans l'ancien camp où il a été détenu avant 1917, un tableau sur lequel il figure avec d'autres membres du parti perd ses personnages. Koba décide d'aller voir sur place et donne son titre au récit fantastique de Jean Dufaux sur un dessin de Régis Penet et des couleurs de Nicolas Bastide.

Lire tout l'article c'est sur ligneclaire.info en cliquant sur : Koba, Delcourt, 15,95 €