Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/04/2018

Sourire 58, Atomium, espions et séduction

Weber, DevilleL'Atomium, c'est un peu comme la Tour Eiffel. Bruxelles et la Belgique sans l'Atomium, c'est Paris sans l’œuvre de Monsieur Eiffel qui aurait dû être détruite à la fin de l'exposition universelle de 1889. 60 ans que l'Atomium existe, symbole d'une autre exposition, celle de 1958. C'est la BD qui fête l'évènement. Dans Sourire 58, l'espionnage vient à la rencontre de l'Histoire et de l'actualité de l'époque. Un album d'une très belle ligne claire sous la plume de Baudouin Deville et un scénario de Patrick Weber, de jolies héroïnes, l'Est et l'Ouest qui s'affrontent en pleine guerre froide, une reconstitution minutieuse, des décors peaufinés, ce Sourire 58 marque à merveille cet anniversaire car pour ceux qui étaient enfants en 1958, l'Atomium reste un souvenir visuel incontournable repris à la Une de Spirou et dans Tintin, sans oublier un modèle en chocolat qu'un certain Gaston avait fabriqué. Retour à Sourire 58, une aventure mouvementée et pleine de charme, et de manigances, de manipulations et de rebondissements.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Sourire 58, Éditions Anspach, 14, 50 €