Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/02/2018

Cinq branches de coton noir, il faut sauver le drapeau étoilé

Cuzor, SenteC'est en quelque sorte le monument de ce début d'année. Avec ce que cela suppose de qualités et de défauts. On pourra y voir un roman historique basé avant tout sur le racisme et sur la façon dont les soldats noirs ont été relégués aux tâches les plus ingrates pendant la seconde guerre mondiale encore qu'il y ait eu pour mémoire une escadrille de pilotes de couleur basée en Angleterre ou une division noire qui s'est illustrée et battue dans le Pacifique. Les héros de Cinq branches de coton noir seront en quelque sorte les sauveurs d'un soldat Ryan en tissu et étoilé. Ils vont se battre pour une cause, la reconnaissance des Noirs comme partie intégrante de la nation américaine. Et ce n'est pas gagné. Yves Sente est parti d'une idée séduisante : où est donc passé le premier drapeau des USA, mais qu'il exploite en longueur et sans vraiment s'embarrasser de vraisemblance. Ce qui n'est pas, sur le fond, dramatique. Il raconte après tout une histoire d'action. Cuzor a le dessin réaliste nécessaire, documenté, très travaillé, vivant que mérite ce genre de récit. On peut aussi s'amuser à reconnaître les acteurs dont il s'est inspiré pour créer ses personnages.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Cinq branches de coton noir, Aire Libre Dupuis, 24 €