Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/09/2012

Et si les Kennedy avaient été des gangsters ?

Jour J, Kennedy, Delcourt, Pécau, Colin WilsonEt si les Kennedy n'avaient pas été des héros, au moins pour Jack tué pendant la guerre ou John et Bob assassinés, on le sait, mais des truands ? C'est vrai que leur père avait trempé dans un bon nombre d'affaires louches qui avaient fait sa fortune.

Comme toujours dans la collection Jour J c'est un uchronie, réécriture de ce qu'aurait pu être l'Histoire, que propose cette fois Pécau, et Fred Duval au scénario. Les Kennedy sont des trafiquants d'alcool qui vient de La Nouvelle-Orléans. Les Etats-Unis n'existent pas comme tels.

Papa Kennedy délégue ses deux rejetons faire le marché de Bourbon à La Nouvelle-Orléans bien française, la Louisiane étant indépendante. Capone et Bugsy Siegel sont de la fête au pouvoir et un flic coriace suit les Kennedy à la trace. La grange guerre a dévasté l'Europe en 1923.

Nous sommes en 1948 et Jacqueline Bouvier est photographe de presse. Le scénario est parfaitement écrit, avec tout ce qu'il faut pour qu'on y croit. Et c'est Colin Wilson qui avait signé La jeunesse de Blueberry qui fait monter la sauce par son dessin. Le tout prend vraiment bien. Jour J, T 10, Le Gang Kennedy, Delcourt, 14,95 €