Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/06/2012

Chimère(s) 1887 et L'Assassin qu'elle mérite : d'excellents tomes 2

Deux tomes 2, et pas n'importe lesquels, du solide. Et de plus qui ont le même monde pour décor, celui des maisons closes de la fin du XIXe siècle en France et au début du XXe à Vienne.

BD CHIMERES.jpgPremier album, la suite de Chimère, nom d'une jeune fille en fleur qui est la reine de la Perle Pourpre tenu par Gisèle, une vacharde qui reçoit les grands noms de la République. Gisèle n'a pas toujours été une Madame mais une actrice connue.

Chimère va l'apprendre tout en étant impliquée dans un sordide complot dont la victime est Ferdinand de Lesseps, créateur du Canal de Panama. Scandale et meurtre à la clé.

Melanÿn au scénario embarque sa Chimère dans une galère dont elle aura du mal à sortir.

Avec elle le très prolifique Arleston sous son vrai nom de Christophe Pelinq et Vincent au dessin. Efficace, pas de faiblesse. (Chimères(s) 1887, Glénat, 13,90 €).


BD ASSASSIN.jpgSecond titre vraient très attendu tant le numéro un avait séduit, L'Assassin qu'elle mérite. Lupano a inventé Victor, un jeune garçon d'un milieu modeste, un faible qui va succomber à un Méphisto qui lui permettra de goûter aux plaisirs de la vie.

Et lui enlèvera tout en un clin d'oeil. Victor ira au bout de sa logique. Tous les coups sont permis. Son père en fera les frais. Victor en recherche éperdue de reconnaissance flirtera entre autres avec l'antisémisme.

Victor est au bout du rouleau et entraîne dan sa chute ceux qui l'entourent. Le dessin de Corboz s'est encore plus affirmé, ce qui n'est pas peut dire. Et quoi ensuite ? (Vents d'Ouest,  13,90 €).