Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/06/2012

Alpinisme : l'invention du vide avec Nicolas Debon

BD INVENTION.jpgOn l'attendait. Avec à la fois impatience et un brin de tension. En 2009 Nicolas Debon avait fait une entrée fracassante dans le milieu des beaux talents de la BD. Pour son premier album en solo, Le Tour des géants, il plongeait et nous à sa suite, dans le peloton des coureurs du Tour de France à la veille de la guerre de 14.

Une merveille d'émotion, de rigueur, de force et de tendresse pour un monde de héros humains dans un enfer, celui du Tour  de France avec les premières étapes de montagne. Le dessin léger et précis, les couleurs rehaussants la personnalité des coureurs, la force des décors, Debon avait fait un sans faute.

Cette fois, on le savait, il nous entraîne à la suite d'alipinistes pionniers. Burgener, Mulmery et Venetz vont en 1881 gravir l'aiguille du Grépon, le défi invincible pour l'époque. Des moyens dérisoires, un baton, un piolet et du whisky, les trois hommes sont un peu fous mais décidés. 

En adaptant le souvenirs de l'un de ces pionniers de l'alpinisme moderne, Debon a mis en scène un exploit comme il les aime, fragile, avant tout humain, sans technologie, à la force du courage et de la volonté.

On est toujours subjugué par le dessin et le découpage, les couleurs de Debon qui est aussi un illustrateur de livre pour enfants. Un vrai bonheur que de s'accrocher aux pages de cet album à la suite d'un trio remarquable.

Debon, en prime, rappellefait les débuts de l'alpinisme, une leçon d'histoire et un album très réussi (L'Invention du vide, Dargaud, 16, 45 €)