Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/03/2014

Celui qui n'existait plus, perte d'identité volontaire

Celui qui n'existait plus, Vents d'OuestIl est heureux, au moins en apparence, a une femme, deux enfants et une maîtresse. Norman Jones a quarante ans et une envie irrésistible de tout plaquer car il s'ennuie. On est le 11 septembre 2001 à New York. Il décide qu'il est mort dans les ruines des Tours jumelles et Celui qui n'existait plus prend la route vers un destin qu'il croit joyeux.

Lire l'article sur ligneclaire.info : Celui qui n'existait plus, Vents d'Ouest, 22 €