Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/02/2016

Aérobd à Istres les 27 et 28 février avec Arroyo, Bergèse, Gibelin, Jarbinet, Terpant, Max Cabanes, Brahy, Maza, Hérenguel, Gauckler...

Istres Aérobd, Bergèse, Terpant, Arroyo, Cabanes, Gibelin, JarbinetC'est l'évènement à ne pas manquer pour tous les fans de BD aéronautique. Aérobd aura lieu les 27 et 28 février à Istres à la Halle polyvalente avec un superbe plateau d'auteurs qui rassemble spécialistes aéro mais aussi grands noms de la BD réaliste comme Max Cabanes, Terpant ou Hérenguel, Didier Crisse, Philippe Jarbinet.

HALLE POLYVALENTE Allée des Échoppes - Place Champollion 13800 ISTRES

Lire le dossier complet sur ligneclaire.info : AéroBD Istres

06/09/2014

Fatale, Cabanes et Manchette toujours ensemble

Fatale, Manchette, Cabanes, DupouisCabanes, ancien Biterrois devenu Bordelais, est de retour. Ce qui est toujours un grand moment. Du noir, serré et violent, Cabanes a adapté une fois encore Manchette. Un duo de choc. Fatale est le titre du roman, l'histoire d'une femme qui fait dans le grand nettoyage de printemps, une fleur vénéneuse de province qui sait sentir les peurs et les cadavres dans les placards. Enlevé, c'est pesé, Aimée est une femme totalement fatale.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info en cliquant sur : Fatale, Dupuis Aire Libre, 22 €

26/11/2009

La Princesse de sang unit Manchette et Cabanes

BD PRINCESSE.jpgEn adaptant un polar de Manchette avec la complicité de son fils Doug Headline, l'ex-Biterrois et dessinateur Max Cabanes – désormais Bordelais – signe un retour éclatant à la narration bourrée d'action. La Princesse de sang est un roman inachevé de Manchette, le dernier. « Seule la première partie avait été écrite et je me suis servi des notes de mon père mort en 1995 », rappelle Doug Headline. Scénariste, il a reconstitué la chronologie de cette aventure écrite par son père, l'a complétée pour en faire finalement une oeuvre à part entière. « Un travail compliqué même si, enchaîne Headline, le matériau de base laissé par mon père était riche, bourré de références historiques. » Début des années 50, une petite fille est enlevée. L'un de ses ravisseurs la sauve d'une mort certaine et disparaît avec elle. Six ans plus tard une photographe de presse, Ivory, dont l'enfance a eu pour cadre le Berlin de 1945, décide de s'exiler pour faire le point sur sa vie dans une zone sauvage de Cuba. Les destins de la fillette et de la jeune femme vont se croiser. Hasard, manipulations, espionnage, Manchette a tout prévu avec brio et entraîne le lecteur dans un suspense intense.

« Je n'ai absolument pas été gêné par le contexte très contemporain de l'histoire. On a un thriller à la fois policier et avec des implications géopolitiques, une action nerveuse. » Max Cabanes ne s'est pas effrayé des 150 pages en deux tomes qu'il allait devoir mettre en chantier et qui paraissent dans la collection Aire Libre de Dupuis. Une toile de fond qui repose non seulement sur la fin de la Seconde Guerre mondiale mais aussi sur la guerre d'Algérie qui a commencé en 1954. Manchette avait déjà « bien bâti son roman dont j'aurais voulu faire un film. D'où des raccourcis bien prévus par moi », confirme Headline. « Il y avait très peu de choses à reprendre, ajoute Cabanes. Son travail de recherche documentaire a été important. » Autour des deux personnages féminins, Manchette a mis en place une belle palette de seconds couteaux qui ne sont pas là pour faire de la figuration. Trafiquants d'armes, politiciens véreux, révolutionnaires en devenir... Ils tirent les ficelles d'un théâtre où les sorties de scène sont mortelles. Le dessin de Cabanes est parfaitement maîtrisé, puissant. Doug Headline a su non seulement ne pas trahir l'oeuvre de son père mais en prime lui apporter un ton et un nouveau souffle.