Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/09/2018

Charlotte impératrice, Nury et Bonhomme pour le meilleur

Nury, BonhommeFabien Nury l'avait annoncé à ligneclaire il y a un peu plus d'un an. Il travaillait déjà avec Matthieu Bonhomme sur le premier tome de Charlotte impératrice ou la vie atypique et mouvementée de Charlotte de Belgique, future épouse de l'archiduc Maximilien d'Autriche qui, on le sait, finira empereur mais devant un peloton d'exécution au Mexique en 1867. Pour Charlotte ce ne fut pas non plus très brillant mais on laissera à Fabien Nury le soin de raconter la vie d'une jeune fille qui se transformera en drame avec montée en puissance inexorable. Dire qu'on attendait cet album est un doux euphémisme. Charlotte impératrice est aussi signé par Matthieu Bonhomme. Comment allait se comporter ce nouveau duo, d'un côté le scénariste de Il était une fois en France, Katanga, La Mort de Staline, de l'autre Matthieu Bonhomme auteur du remarquable Homme qui tua Lucky Luke, Esteban ou dessinateur du divin Marquis d'Anaon ? Autre interrogation, le sujet choisi, une histoire d'amour à la cour des Grands où on s'apercevra vite qu'un abruti prétentieux et une future névrosée sont tombés amoureux et désormais unis pour surtout le pire.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info :Charlotte impératrice, Tome 1, La princesse et l'archiduc, Dargaud, 16,95 €

03/06/2016

Matthieu Bonhomme expose chez Maghen avec son Lucky Luke jusqu'au 25 juin

Maghen, BonhommeIl faut aller voir les planches originales de Matthieu Bonhomme et ses dessins chez Maghen à Paris. Avec L’Homme qui tua Lucky Luke (éditions Lucky Comics) Matthieu Bonhomme a revisité pour ne pas dire ressuscité, ce qui est un paradoxe avec le titre de l'album, le héros mythique de Morris.

L'exposition a lieu du 1er au 25 juin et le vernissage se déroulera le jeudi 9 juin, à partir de 19h. Matthieu Bonhomme avait répondu à Angoulême aux questions de ligneclaire.info.

07/04/2016

Interview : Matthieu Bonhomme a donné corps et âme à son Lucky Luke

Bonhomme, DargaudIl en rêvait et il l’a fait. Matthieu Bonhomme signe un Lucky Luke. A y être, il a revisité le mythe du pauvre cow-boy solitaire de Morris. Bonhomme a écrit et dessiné un vrai western, avec passion, talent et humour décalé. Dans L’Homme qui tua Lucky Luke (Dargaud) Matthieu Bonhomme a su donner du relief à ce héros qui en avait besoin pour lui apporter une maturité beaucoup plus proche de celle d’un western classique que de la parodie de genre. Cet article est aussi au sommaire du numéro d'avril du magazine Zoo. Jean-Laurent TRUC

Lire l'interview et le dossier sur ligneclaire.info : L’Homme qui tua Lucky Luke, Dargaud, 22,50 €

19/08/2012

Texas Cowboys, un journaliste au Far West

trondheim,bonhomme,dupuis,westerUn duo étonnant et percutant, celui formé par Lewis Trondheim et Matthieu Bonhomme pour un western dans la plus pure tradition du genre, constitué d'histoires courtes dans le style des fascicules édités aux USA sur la conquête de l'Ouest. Et un duo qui a réussi un tour de force. Texas Cowboys a toutes les qualités des bonnes idées éditoriales menées à bien.

Ecriture cadrée, des héros parfois stéréotypés mais que l'on s'attend à trouver dans un western mais il y a toujours des surprises, un dessin que Bonhomme a su maîtriser voire s'approprier et qui a le souffle nécessaire au genre, on n'en demande pas plus.

Volia donc un brave journaliste de Boston confronté à la dure réalité de l'Ouest américain. Harvey Drinkwater, un nom pareil ça aide pas, va faire un reportage sur le Hell's Half Acre, le coin le plus pourri qui existe. Harvey pourra cependant compter sur Ivy pour le guider. Le Marshall est un ripoux, la reine du poker a une vengeance à accomplir et le truand le plus recherché s'est fait piquer son pognon. 

De quoi écrire un roman plutôt qu'un article et pour faire bonne mesure le journaliste qui apprend vite mettra la main à la pâte. Il y a de l'humour et du fond dans ce western. Trondheim y montre une fois encore son talent de scénariste et ses influences cinématographiques. Bonhomme après Esteban et le marquis d'Anaon ajoute un genre de plus à sa palette. Texas Cowboys, T1, Dupuis, 20,50 €.

10/06/2012

Esteban : Bonhomme qui expose à Paris chez Brugeas signera le tome 4 chez Azimuts à Montpellier le 7 juillet

Esteban, Bonhomme, DupuisMathieu Bonhomme a repris en main le destin d'Esteban, un jeune Indien, qui est devenu mousse sur un baleinier. On est il y a un siècle loin de tout, à Ushuaïa, en Argentine, aux portes de l'Antarctique. L'équipage de son bateau, le Léviathan est au bagne, accusé à tort de piraterie.

Esteban va réussir à se faire embaucher comme gardien pour distraire en prime la femme du gouverneur.  Une ambiance terrible dans ce nouvel album de Bonhomme.

Esteban devra faire face à la violence gratuite des gardiens qui se méfient de lui. Et trouver une solution pour aussi faire sortir du mitard son capitaine qui a vraiment une grande gueule.Une aventure bien ficelé pour ce tome 4.

A noter que les autres titres de la série ont été dotés d'une nouvelle couverture et de l'ajout d'un cahier inédit pour les deux premiers albums.

Enfin Mathieu Bonhomme (excellent dessinateur aussi du Marquis d'Anaon sera à la librairie Azimuts de Montpellier samedi 7 juillet pour une dédicace. (Esteban, Prisonniers au bout du monde, Dupuis, 12 €).

Une exposition vente des planches d'Esteban se tient à Paris du 11 au 17 juin à la galerie Brugeas avenue Dausmenil, julienbrugeas.com