Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/09/2014

Perico, la fin de la piste et chez Champaka Paris

PericFin de la cavale et de la piste pour Livia et Joaquim partis de La Havane à l'aube de la révolution castriste. Les deux tourtereaux ont des tueurs aux fesses. Pas malin de piquer dans la caisse. En prime ils ont le don de se mettre dans la panade. Une suite musclée et pas tendre pour ce diptyque dans la lignée des polars noirs des années cinquante avec Régis Hautière au scénario et le toujours remarquable Philippe Berthet au dessin si séduisant.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info en cliquant sur : Perico, T2, Dargaud, 13,99 €

A l'occasion de la parution de Perico tome 2 , une exposition de planches originales et dessins inédits de Philippe Berthet aura lieu à la galerie Champaka  à Paris. Le scénariste est Régis Hautière. Le vernissage est prévu le mercredi 1er octobre à 18h30, au 67 rue Quincampoix 75003.  Les auteurs seront à Paris à cette occasion.

 

 

09/02/2014

Perico, Berthet et Hautière pour la Ligne Noire chez Dargaud

perico, berthet, dargaudRetrouver Philippe Berthet (Pin-Up, Poison Ivy) est toujours un plaisir. Il signe avec Régis Hautière un polar bien noir et serré, Perico (Dargaud) qui comprendra deux tomes. Années cinquante, Cuba où un certain Castro met la révolution et deux frères liés pour le pire plus que le meilleur.

Lire l'article sur ligneclaire.info en cliquant sur : Perico, T1, Dargaud, 14,99 €

 

 

18/03/2010

Nietzsche, Carroll, un dictionnaire : des sorties littéraires

BD NIETZ.jpgDes auteurs classiques et non des moindres font l'actualité. En racontant la vie de Nietzsche, Michel Onfray, docteur en philosophie, et Maximilien Le Roy, au dessin, faisaient un pari risqué. Plus sur le fond que sur la forme. Avec des étiquettes diverses dont celle d'avoir été le maître à penser (à tort) de régimes totalitaires dont l'Allemagne nazie, Nietzsche est aussi considéré comme un auteur hermétique. Erreur que Michel Onfray a voulu nous faire reconsidérer. Si le travail sur 128 pages d'adaptation de son livre, Nietzsche : se créer liberté (Le Lombard, 19 €) apporte un éclairage nouveau, plus humain sur l'auteur du Gai savoir reste que l'aventure propose un propos parfois trop simpliste. Nietzsche, une victime, un incompris ? A voir.

Second grand nom, Lewis Carroll et son Alice au pays des merveilles (Drugstore Glénat, 15 €) adaptée en BD par Chauvel et Colette au moment même où Disney sort son film avec Johnny Depp. Et c'est un beau moment de BD, de créativité, d'invention que cette version enrichie, émouvante et inventive du conte de Carroll. Alice rêve, imagine un univers extraordinaire que Chauvel et Collette ont envahi avec talent. Un superbe album.

Enfin pour tout savoir sur les auteurs, les albums, plongez-vous dans l'édition 2010 du Dictionnaire mondial de la BD (Larousse, 45 €) de Patrick Gaumer. Indispensable et complet, avec 1 200 images, un cahier couleur de 96, un beau bouquin que l'on feuillette comme une... BD.

L'inconnu de Roswell et le reconnu Berthet

BD NICO.jpgOn le retrouve toujours avec plaisir. Berthet, incontournable père de Pin-Up, de Poison Ivy et du dernier XIII Mistery se lance dans la science-fiction pour une nouvelle série sur un scénario de Duval. Avec pour base l'inconnu de Roswell, ils nous embarquent dans une aventure où notre futur n'aurait pas eu le même passé. Staline est vivant depuis qu'un autre vaisseau spatial se serait posé en URSS au même moment que celui de Roswell en 1947. Nico, une jeune femme qui travaille pour la CIA, a été l'un des témoins de Roswell. Un mélange détonnant d'espionnage et de fantastique sous le trait racé de Berthet qui donne tout le relief nécessaire aux décors, à l'ambiance de cette série atypique qui débute bien Nico, T1, Dargaud, 13,50 €.

Jul, sacré diable

BD JUL.jpgIl est déstabilisant, volontairement, et ne s'impose aucun tabou. Mais toujours avec humour comme dans l'excellent Silex and the city. Jul revient à la charge et passe plein de couches à nos bonnes consciences, à notre politiquement correct, à notre bienséance de façade, en un mot, à notre naturelle hypocrisie. Brèves de comptoirs, président hyperactif, post-colonialisme ou écologie terroriste, Jul dessine et signe des textes qui font mouche. Le Petit Prince est un vrai ringard, les banquiers des escrocs de la crise. Un jeu de massacre à mourir de rire pour nous remettre un instant sur les rails. A bout de soufre, Dargaud, 13,50 €.