Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/06/2014

Alix est de retour de Britannia pour s'exposer à la galerie Oblique

Alix Britannia, galerie oblique, CastermanUne double actualité pour Alix, mythique personnage de Jacques Martin. Britannia et la lutte de César pour conquérir ce qui deviendra l'Angleterre, c'est le sujet du dernier album qui vient de paraître chez Casterman. Marc Jailloux est au dessin. Mathieu Breda est au scénario, Corinne Billon aux couleurs. Une exposition des planches de Britannia aura lieu jusqu'au au 26 juillet à la galerie Oblique à Paris.

Retour sur Britannia mais avant d'aller plus loin, un regret. Le lettrage de l'album est parfois illisible tant les caractères sont petits. Forcer la dose ne ferait de mal ni au texte qui rentrerait tout aussi bien dans les bulles, ni au sens des dialogues. On passe pour revenir sur cette aventure très politique d'Alix qui vient rejoindre, avec Enak, César en mal de conquête. Du Nord de la Gaule, César et ses troupes vont débarquer sur l’île de Britannia. César veut étendre la Pax Romana à l'île dont les tribus soutiennent encore les Gaulois rebelles. Un prince de Britannia, Mancios, va aider César pour tenter de reconquérir son trône. Manipulations, trahisons, complots et meurtres, le contexte est violent. L'armada de César va traverser la Manche et débarquer les Légions mais cela ne sera pas une promenade pour Rome.

Les batailles vont se succéder dans cet épisode dans lequel Alix jouera le rôle d'arbitre. L'aventure ne permettra pas à César d'aller aux bouts des ses ambitions. Politique, cet album. César est décrit tel qu'il était, avide de pouvoir. Mathieu Breda a fait un excellent travail de fond, historique et parfaitement replacé dans le contexte d'une époque dont César est l'un des rares chroniqueurs.

On est bluffé par le dessin de Jailloux qui avait montré dans La Dernière Conquête non seulement qu'il était dans la ligne Martin mais qu'il avait apporté sa propre dose de talent. Superbes batailles et reliefs psychologiques des visages, Jailloux confirme. Il faut aller voir ses planches et ses dessins à la galerie Oblique.

Alix Britannia, T 33, Casterman, 10,95 €