Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/01/2016

Les Gens honnêtes, le vrai bonheur

Gibrat, Durieux, Aire libreSuite et fin des aventures de Philippe, libraire et ex-coiffeur, amoureux transi et joyeux dilettante. Les Gens honnêtes crées par Gibrat et Christian Durieux bouclent leur quatrième album. Il s'en passe des choses dans cet opus qui commence par un enterrement, ce qui souvent permet de remettre les choses à leur place.

Lire aussi sur ligneclaire.info : Les Gens honnêtes, T4, Dupuis, Aire Libre, 15,50 €

19/05/2015

L'incroyable odyssée des Esclaves oubliés de Tromelin

Savoia, Aire LibreAu moment même où on veut donner une vraie mémoire à l'esclavage, l'ouvrage de Sylvain Savoia tombe à pic. En en dévoilant l'un des épisodes les plus méconnus qui a pour cadre l'Océan Indien, l'auteur signe avec Les Esclaves oubliés de Tromelin un retour vers l'enfer et un zoom sur l'action de la France de l'époque où la traite des Noirs était tout ce qui a de plus légale.

Lire l'article complet sur ligneclaire.info en cliquant sur : Les Esclaves oubliés de Tromelin, Aire Libre, Dupuis, 20,50 €

 

14/12/2009

Bonhomme vogue avec Esteban et bientôt Trondheim

BD ESTEBAN.jpgMatthieu Bonhomme fait partie de la nouvelle vague de la BD réaliste. Dessinateur de l'excellent Marquis d'Anaon que scénarise Velhmann, Bonhomme sort chez Dupuis le troisième album d'une envoûtante saga maritime, Esteban, qui a pour cadre les équipages de chasse à la baleine vers 1900. Détail amusant, Frédéric Niffle, son éditeur qui le soutient dans son projet, vit aujourd'hui à Montpellier. Il est de plus rédacteur en chef de Spirou que, désormais, il réalise grâce à l'informatique depuis la préfecture héraultaise. « C'est effectivement grâce à Frédéric que la série "Esteban" a pu être à partir de ce troisième album prépublié dans "Spirou". Je voulais en fait me prouver que je pouvais être un auteur complet, faire parler mes personnages » complète Bonhomme. Un défi réussi qui a pourtant failli mal tourner quand à la fin du tome II d'Esteban le journal Capsule Cosmique qui publiait alors la série ferme ses pages. « Je suis passé chez Dupuis où j'avais aussi une autre série, "Messire Guillaume", scénarisée par mon ami Gwen de Bonneval avec laquelle on était cette fois très loin des mers glacées en plein Moyen âge avec une part belle faite au fantastique. On en sort une intégrale entièrement revue en noir et blanc avec des inédits. »

Toujours des aventures à échelle humaines dans lesquelles les destins se recoupent. Dans le tome III d'Esteban qui est le plus jeune de l'équipage les marins doivent abandonner le bateau pris dans les glaces et tenter de rejoindre un port dans les baleinières, à la rame. Ils seront sauvés mais jetés en prison accusés par un capitaine félon. « Je suis très inspiré par les grands écrivains qui ont traité ce sujet. Melville mais d'autres aussi ». Le plaisir de l'aventure guide Bonhomme qui dans le prochain Esteban restera plus terrien que marin. Sans oublier que si Esteban occupe beaucoup Bonhomme il travaille aussi sur le prochain Marquis d'Anaon : « Toujours le XVIIIe siècle et ses peurs, ses légendes mais après l'Égypte nous allons l'envoyer en Russie ». Et ce n'est pas fini car avec encore un Montpelliérain Lewis Trondheim au scénario il y a du projet dans l'air : « Un one-shot réaliste, une histoire urbaine de nos jours, un héros à qui il arrive un truc étonnant le tout sur 150 pages en demi-format. »

Vampirella

BD VAMPIRELLA.jpgLes vampires ont la cote. Au cinéma ou en BD. Pascal Croci ne cède pourtant pas à la mode en faisant le portrait de Elisabeth Bathory qui, en Hongrie au XVIe siècle, a défrayé la chronique. Avec ce trait si subtil, parfois angoissant, poétique surtout, Croci, sur des dialogues de Françoise Sylvie Pauly, raconte le journal de Jonathan Harker, qui a pu prendre connaissance des écrits de la comtesse Bathory. Il découvrira que, Barbe Bleue en jupons, la comtesse avait tué des dizaines de jeunes femmes à la recherche de l'éternelle jeunesse. Une femme terrifiante. Elisabeth a bien existé et Croci la réveille. "Elisabeth Bathory", Emmanuel Proust, 19, 90 €.

Qui est Sprott ?
BD SPROTT.jpgQui était vraiment George Sprott ? Faux présentateur vedette d'une émission languissante dans le Grand Nord à la télévision canadienne, Sprott a eu une vie bien remplie depuis sa naissance en 1894. Et c'est le dessinateur Seth qui se charge de nous la raconter dans un superbe livre album grand format. Publiée à l'origine dans le magazine du New York Times, la vie de Sprott est une chronique dure et pas si drôle d'un homme qui ressemble beaucoup à ceux qui lisent ses aventures au quotidien. Le dessin de Seth est clair et on ressent la nostalgie de l'auteur pour les années cinquante. A découvrir. "George Sprott", Delcourt, 35 €.