Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/01/2017

Proies faciles, les vieux font de la résistance

Rue de Sèvres, Miguelanxo PradoMiguelanxo Prado n'a plus rien à prouver en matière de BD et pourtant, avec sa première apparition chez Rue de Sèvres il montre que son talent est en perpétuelle progression, en évolution permanente.  Certes on pourra parler de polar social  avec Proies faciles mais, plus que l'enquête menée avec un réalisme pertinent, c'est la description d'une Espagne, celle des petites gens, saignée sans vergogne par la "finance" que met en scène Miguelanxo Prado. Et avec quelle authenticité, un sens du détail, de la violence ordinaire qui pend au nez de tout un chacun dans un monde qui n'a aucune pitié pour les gens sans défense. Si on y ajoute un dessin qui accentue volontairement le trait, rendant encore plus humains et émouvantes les vraies victimes de ce polar qui ne sont pas celle que l'on croit, on a avec ces Proies faciles une œuvre forte et sans concession.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Proies faciles, Rue de Sèvres, 18 €

 

17/01/2017

Interview : l'Héraultais Dobbs adapte H.G. Wells, de La Guerre des Mondes à L'Homme invisible

Dobbs, Wells, GlénatOlivier Dobremel, dit Dobbs (photo JLT), est un scénariste infatigable. Enseignant dans l'Hérault en Histoire du cinéma il a préféré se consacrer totalement au scénario et plus particulièrement à la BD. Scotland Yard, Alamo, Les Mines du roi Salomon, Dobbs aime l'action, le fantastique, la science-fiction et même l'horreur. Il a signé un des albums consacré à l'adaptation des romans de Stefan Wul chez Ankama mais c'est avec H.G. Wells qu'il est aujourd'hui sur le devant de la scène. Dobbs a adapté quatre des plus célèbres romans de l'auteur britannique pour une collection en six tomes chez Glénat. Rencontre avec Dobbs sur les traces d'un Wells auteur fantastique mais aussi politique. Propos recueillis par J-L. TRUC.

Lire l'interview et le dossier sur ligneclaire.info : La Machine à explorer le temps, Glénat, 14,50 €

Dobbs

12/01/2017

Un Norvégien vers Compostelle, Jason sur le chemin

Jason, DelcourtIl est toujours aussi étonnant Jason. Le plus montpelliérain des Norvégiens au profil un peu lunaire, au style clair et aux personnages subrepticement animaliers, s'est découvert une passion pour la randonnée pédestre. De là à décider de rejoindre Compostelle par l'un des chemins du célèbre pèlerinage il n'y avait que quelques millions de pas en chaussures de marche. Et au retour un bouquin qui compte par le menu le déroulement de cette longue balade  finalement à ses yeux pas si extraordinaire mais source d'anecdotes, de rencontres et de petits plaisirs.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Un Norvégien vers Compostelle, Delcourt, 15,50 €

 

09/01/2017

Le Règne, en route vers le Shrine avec Boiscommun et Runberg

Boiscommun, Runberg, LombardUn des poids-lourds de ce début d'année, Le Règne est une nouvelle série en deux tomes pour le premier cycle de Sylvain Runberg et d'Olivier Boiscommun. Les animaux sont devenus encore plus humains que ces femmes et ces hommes qu'ils semblent avoir remplacés mais c'est l'exode vers une mystérieuse terre promise, le Shrine car la Terre est menacée par des démons. Des mercenaires vont tenter d'aider une famille vers cet ultime espoir. L'auteur du Livre de Sam ou de Meutes est pour la première fois associé à Sylvain Runberg plus coutumier des polars noirs ou aux saveurs scandinaves. Le duo étonne et séduit avec ce thriller post-apocalyptique et animalier.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Le Règne, T1 La saison des démons, Le Lombard, 14,45 €

08/01/2017

Un Million d'éléphants, le Laos et son Histoire

Cornette, Vanyda, FuturopolisSi il y a bien un pays dont on sait peu de choses car balloté depuis presque un siècle au gré d'une histoire mouvementée, c'est bien le Laos. Son destin oublié et celui de ses habitants a été le jouet des puissances qui s'affrontaient en Asie, en Indochine terme français pour qualifier l'union du Vietnam, du Laos et du Cambodge. Le peuple laotien méritait qu'on raconte ses souffrances passées et présentes. Pays du Million d'éléphants, c'est sous ce titre que Jean-Luc Cornette et Vanyda ont rendu hommage au Laos afin qu'on découvre et que l'on n'oublie pas un pays qui mérite de retrouver la paix totale et s'éloigner d'une pauvreté endémique qui le ronge.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Un Million d'éléphants, Futuropolis, 23 €

07/01/2017

Interview avec Jim en dix questions : « Je suis un mec de cinéma qui fait de la BD »

Jim, Grand AngleRetour sur Jim après la sortie au cinéma de L’Invitation en novembre dernier, ses envies, ses projets, ses albums dont le tome 2 de L’Érection qui sera publié en mars. Dix questions à un auteur complet, exigeant, subtil dans sa perception très humaine des sentiments et qui sait raconter avec sensibilité des histoires dont on se sent toujours partie prenante. Étonner ses lecteurs, Jim a fait son choix. Propos recueillis par J-L. TRUC

Lire l'interview sur ligneclaire.info : Jim en dix questions

02/01/2017

Laowai, l'opium nerf de la guerre

Bollée, BesseEn 1859 la France et l'Angleterre décident de mener un opération militaire conjointe contre la Chine qui a une fâcheuse tendance à vouloir conserver son indépendance et sa religion au détriment des missionnaires catholiques. En prime l'opium coule à flots mais la France et l'Angleterre veulent en avoir le monopole. François Montagne, soldat de la coloniale, a bien des raisons de vouloir aller en Chine. Comme son ami Jardin. Dans Laowai, Alcante, Laurent-Frédéric Bollée et Xavier Besse lancent une nouvelle série à la fois historique et romanesque dans un environnement mouvementé et bien documenté avec pour cadre la guerre de l'opium, évènement authentique largement méconnu.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Laowai, T1 La Guerre de l'opium, Glénat, 13,90 €

30/12/2016

Franquin et ses Idées noires pour un Série en Or de Fluide Glacial

Franquin, Fluide GlacialUn série-or chez Fluide Glacial consacré à Franquin et à ses Idées noires, le tournant le plus imprévisible dans l’œuvre d'un auteur que l'on pensait à l'époque cantonné dans l'humour familial et gentillet. Il aurait pu se planter Franquin et bien non. Ses drôles d'idées ont marqué une époque et depuis 1977, daté du début de ses dérapages noir de Chine, elles n'ont pas vieilli. 2017 sera une année très Franquin. Gaston qui s'expose au Centre Pompidou est né il y a soixante ans. Franquin est allé faire un tour chez le Père éternel comme disait Brassens il y a vingt ans. Retour vers un futur que Franquin a rendu intemporel avec des idées à faire frémir de bonheur un pessimiste (ou pas) pathologique. Fluide dit tout sur ce monument du 9e art dans ce numéro en vente dès le 22 décembre et à glisser sous le sapin.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Franquin, Il était une fois Idées Noires, Fluide Glacial, 100 pages, 19,90 € version album

27/12/2016

Les Fées de Cottingley, un mystère ou une supercherie ?

De la Villefromoit, MétamorphosesCela reste pour les uns un mystère, pour les autres une supercherie. Deux jeunes filles anglaises au début du siècle affirment qu'elles ont pris en photos des fées et montrent cinq clichés surprenants. Les choses auraient pu en rester là si Conan Doyle père de Sherlock Holmes ne s'était pas passionné pour le sujet en 1920 prenant fait et cause pour l'authenticité des photos. Avec un très bel album Les Fées de Cottingley, Sébastien Perez  a écrit son interprétation de ce qui reste encore pour certains un mystère, pour d'autres une sorte de canular. Son texte est illustré par Sophie de La Villefromoit qui donne un relief et une émotion certaine par son dessin au destin féérique des deux jeunes filles.

Lire l'article sur ligneclaire.info : Les Fées de Cottingley, Métamorphose, 22,95 €

 

26/12/2016

La Bérézina, le début de la fin pour l'Empire

Gloris, MuttiDécidément l'Empire inspire. Pour le tome 3 de la série historique Champs d'Honneur c'est la bataille de La Bérézina qu'ont choisi Thierry Gloris (Malgré nous) et Andréa Mutti pour faire parler la poudre des canons chez Delcourt. A noter qu'une autre série sur le même thème existe chez Dupuis. Curieusement le terme même de Bérézina symbolise une défaite alors qu'en réalité cette bataille a été un modèle de tactique napoléonienne mais trop tard sur le plan stratégique. Napoléon et l'Empire avaient entamé depuis longtemps une chute irrémédiable. On va suivre deux destins que des drapeaux semble-t-il séparent et qui pourtant seront unis par une seule origine.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Champs d'honneur, La Bérézina, Delcourt, 15,50 €