Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/12/2017

La Terre des fils Grand Prix de la critique ACBD 2018

Gipi, ACBDLa Terre des fils (Futuropolis) signé par Gipi reçoit le Grand Prix de la Critique 2018 décerné par les chroniqueurs membres de l'ACBD. A noter que ce titre a obtenu une forte majorité des suffrages.

Voici le communiqué publié par l'ACBD : Dans La Terre des fils​, le monde tel que nous le connaissons n’existe plus. La planète semble avoir été balayée par les éléments ou la folie des hommes, dont un petit nombre seulement subsiste. Dans un environnement hostile, un père élève ses deux fils à sa manière. Par une pédagogie dure, sans une once de tendresse, il transmet ce qu’il croit essentiel : la faculté de survivre, quitte à écraser les autres. Quand leur père meurt, les enfants se mettent en route avec pour trésor le carnet qu’il rédigeait. Mais qu’ils ne savent pas déchiffrer.

Né à Pise en 1963, Gian Alfonso Pacinotti, dit Gipi​, livre ici une œuvre forte et âpre. Un album nimbé de noirceur et de mystère, porté par un style sobre, délié et expressif, gorgé de hachures. Un récit post-apocalyptique féroce et sec, mais aussi porteur d’espoir, qui questionne la notion de transmission, l’usage et la puissance du langage. L’auteur italien de 53 ans a notamment signé Le Local (chez Gallimard), Notes pour une histoire de guerre (chez Actes Sud BD), S. (chez Coconino Press/Vertige Graphic), Ma vie mal dessinée et Vois comme ton ombre s’allonge (tous deux chez Futuropolis).

 

26/11/2017

Louis parmi les spectres prix de la critique de la BD québecoise 2017

ACBDL’ACBD, l’Association des critiques et journalistes de bande dessinée, a décerné le Prix de la critique de la bande dessinée québécoise 2017 à Louis parmi les spectres, d’Isabelle Arsenault et Fanny Britt, édité par La Pastèque.

Lire le dossier complet sur ligneclaire.info : Prix BD québécoise

08:00 Publié dans Actualité, Prix | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : acbd |  Facebook |

25/06/2017

Festival de Sainte-Enimie, Eric Hübsch grand prix 2017 pour Topaze et Augel prix Canoë Kid

Festival Sainte Enimie 2017, HübschDernier jour du festival BD de Sainte-Enimie avec la proclamation du Grand Prix de l'édition 2017, le prix Bulles de Burle. Il a été attribué par le jury présidé par ligneclaire.info à Eric Hübsch (photo de gauche) pour Topaze paru chez Grand Angle. Le prix Canoë Kid a été attribué à William Augel pour Zoostrip édité par Jarjille. Augel a aussi signé l'excellent Petit Mozart. (Photo du bas).

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Grand Prix Festival Sainte-Enimie

Augel

06/06/2017

Festival de Sérignan, Gauguin de Fabrizio Dori (Sarbacane) prix de la Ville 2017

SérignanUne première journée à Sérignan avec une affluence record dès le matin de ce samedi 3 juin pour un 22e festival qui réunissait trente deux auteurs. Science-fiction et futur étaient au programme sous le signe de la série Infinity 8 éditée par Rue de Sèvres avec la participation de la société montpelliéraine Comix Buro. En fin d'après-midi le Prix de la Ville 2017 a été remis à Fabrizio Dori pour son album Gauguin, l'autre monde chez Sarbacane (photo DR). Le Festival a continué sur sa lancée le dimanche.

Lire le dossier sur ligneclaire.info :Festival Sérignan

01/02/2017

Angoulême 2017 : les fauves et l'Or pour Paysage après la bataille

Angoulême, FauvesL'heure des prix, des fauves a sonné. En voici la liste. On aurait aimé que Martin Veyron ait le Fauve d'Or. Bravo à Matthieu Bonhomme pour son Lucky Luke et à Smolderen et Clérisse pour leur diabolique Diabolik. L'Or va à Paysage après la bataille que l'on a découvert grâce à la liste des nominés.

  • Fauve d'Or, Prix du meilleur album, Paysage après la bataille de Lambé et de De Pierpont (Actes Sud BD/Frémok)
  • Fauve d'Angoulême, Prix du public Cultura, L'Homme qui tua Lucky Luke de Matthieu Bonhomme (Dargaud).
  • Fauve d'Angoulême, Prix Spécial du jury, Ce qu'il faut de terre à l'homme par Martin Veyron (Dargaud).
  • Fauve d'Angoulême, Prix révélationMauvaises filles par Ancco (Cornélius).
  • Fauve d'Angoulême, Prix de la série, Chiisakobé tome 4 par Mochizuki (Le Lézard noir).
  • Fauve d'Angoulême, Prix du Patrimoine, Le Club des divorcés par Kazuo Kamimura (Kana).
  • Fauve Polar SNCF, L’Été Diabolik par Clérisse et Smolderen (Dargaud). Lire l'interview de Clérisse.
  • Fauve d'Angoulême, Prix de la BD alternative, Biscoto le journal plus fort que costaud.

26/01/2017

Bernard Cosey Grand Prix du 44e Festival d'Angoulême

Cosey, Grand PrixOsera-t-on dire, enfin ? Pourquoi pas, tant ce Grand Prix attribué à Cosey est juste. Avec un univers sans pareil, une finesse de trait envoûtante, un talent rare de conteur, de transcripteur d'ambiances, une pudeur et un sens de l'humour tout en nuances, Cosey a imprégné le 9e art de sa sagesse, de sa sérénité, à l'image de son Jonathan, héros sans l'être, si proche de son créateur. Bravo, c'est bien. Le choix de Cosey après celui d'Hermann montre que les autrices et auteurs savent ce que la BD doit à un maître de son envergure. Un dernier mot pour Manu Larcenet qui méritait et mérite d'être Grand Prix. L'an prochain peut-être ? Ce serait un vrai plaisir de plus et une reconnaissance très largement due. J-L. TRUC

(Photo: Cosey à Sérignan en 2016- JLT DR)

Lire tout le dossier sur ligneclaire.info : Cosey Grand Prix

18:25 Publié dans Actualité, Prix | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cosey, grand prix |  Facebook |