Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/04/2008

Histoires d'Amérique

On revient rapide sur une autre Amérique, celle de Tintin dont un projet de couverture signé Hergé a battu tous les records d'enchères samedi dernier en flirtant avec le million d'euros... Mais l'Amérique est encore de la fête avec deux albums atypiques cette semaine.

32800d208bf012b4bbe0cfb709952224.jpgLe premier raconte sous la forme d'un collectif pétillant l'histoire de Québec. De sa fondation en 1 608 par Champlain à cette année où l'on fête ses 400 ans Québec est dévoilée en quatre histoires signées par quatre équipes d'auteurs franco-canadiens. Aux scénarii Jean-Louis Tripp, Emile Bravo, Philippe Girad et Pascal Girard. Aux dessins Davodeau, Jimmy Beaulieu, Duberger et Moynot. Québec, un détroit dans le fleuve (Casterman, 12,75 €) déroule ses planches où humour, Histoire et tendresse s'associent en hommage à cette ville exception culturelle francophone sur le sol américain. Un album aussi trait d'union entre les communautés BD françaises et québécoises complices et amicales.

Amérique toujours avec Groenland Manhattan, de Chloé Cruchaudet (Delcourt, 16,30 €). Cette fois, on touche à un fait historique des plus édifiants. Quand l'explorateur Peary en 1897 revient à New York après une mission au Groenland, il ramène une famille d'Esquimaux. Pour le pire car on en est à une vision de zoo humain en vogue à l'époque. Un seul survivra, le fils, Minik. C'est son destin que raconte l'album avec en point d'orgue la découverte par Minik dans un musée du squelette de son père. Superbe et dessin parfait.

Missionnaires de choc

c5965236d2efcf2cadcdf1306803abbe.jpgCette série thématique, avec le chiffe sept pour repère, s'enrichit de l'un de ses albums les plus aboutis. Sur un scénario d'Ayroles et un dessin enlevé de Critone on découvre le périple drôlatique de sept moines coupables de tous les péchés mortels. Pour se racheter, ils doivent convertir une peuplade de Vikings païens en diable et pillards. En récompense, s'ils réussissent, ils deviendront évêque. Chaque moine a un profil qui apportera sa pièce à l'édifice complexe de cette conversion de masse délicate. Une fresque qui a les saveurs des fables anciennes avec leur humour et leur réalisme. Sept Missionnaires, Delcourt, 13,95 €.

Eau vive

36adc81f3df3fe3b406291d05000c48e.jpgJean-David Morvan et Wang Peng ont pris le plus populaire récit de la littérature chinoise pour le mettre en images. Cette légende, dans laquelle un maître céleste tire les ficelles de la quête du maréchal Hong Xin, est dans la plus pure lignée de ce que le cinéma chinois a apporté au public européen. Démons, combats, arts martiaux et une certaine philosophie de la vie imprègnent cet album qui ouvre une série parfaitement cadrée. On regrettera cependant un rendu graphique un peu sombre. Par contre le côté saga est en place. Les personnages sont typés et bien accrochés à l'histoire. Au bord de l'eau T 1, Delcourt, 12,90 €.

De la mort à la vie

69e2d579c1873dd95013d452536aa11b.jpgAdapter un auteur comme Lovecraft aurait pu passer pour un défi. En choisissant en fait la nouvelle Herbert West réanimateur, Florent Calvez à qui l'on doit aux côtés de Corbeyran les excellentes aventures de Nelson Lobster, a frappé fort. Certes les esprits chagrins relèveront les ressemblances avec Frankenstein. Mais ce serait dommage car si c'est bien de vaincre la mort à tout prix (et il sera lourd) le destin des deux médecins qui vont jouer avec la vie est dans un contexte très différent, celui de l'Amérique des années 1914. Idem pour les motifs. Le dessin est prenant, captivant, le tout fantastique bien sûr. Reanimator, Delcourt, 14,95 €.

Tous pour un

734406c265b23122645425aebbf05c1f.jpgFrank Bourgeron a hormis son talent la faculté indéniable de surprendre, ne jamais se laisser aller à la facilité, mener au bout ses envies d'écritures graphiques. Après Aziyadé d'après Loti, un vrai chef d'oeuvre, Bourgeron a décidé d'envoyer la Sainte Trinité faire un tour dans le désert. On y trouve donc une sorte de Don Quichotte imbu de lui même et catholique, son valet Zangra de religion juive, un marchand ambulant musulman Cahouet et en finale un moinillon bouddhiste (?) à la sérénité déconcertante. Une fantaisie religieuse au trait léger proche de celui d'un dessin animé, Bougeron philosophe en demi-teintes et captive. La Sainte Trinité, Futuro, 18 €.

06/07/2007

Marvano, la suite berlinoise

En 1994 Marvano publiait Les Sept nains chez Dupuis, un récit superbe autant par le dessin que par l'histoire. « L'album, un hommage, qui racontait le destin d'un équipage de bombardier anglais en 1943 a été retiré du catalogue », regrette Marvano rencontré le week-end dernier. « J'avais une suite en tête à travers la destination de cet avion pendant la guerre, Berlin » et il faudra une quinzaine d'années avant que Dargaud offre à Marvano de rééditer le premier album devenu mythique et introuvable. Marvano écrit donc dans la foulée Berlin 2, Reinhard le goupil (Dargaud, 13,50 €) avec pour cadre le blocus de la ville par les Soviétiques en 1948, épisode oublié d'un des premiers risques de conflit nucléaire. « Il n'y avait qu'un survivant dans l'équipage du premier récit malade le jour du raid », précise Marvano. D'où ce Roy Stuart qui aux commandes de son DC 3 ravitaille avec des centaines d'autres un Berlin champ de ruines et de tous les trafics.

medium_BDBERLIN.2.jpg« L'autre héros, ce Reinhard, est un petit nazillon de quinze ans avec sa bande de gamins perdus élevés dans l'idéologie nazie. Ils tentent de monnayer une sorte de trésor de guerre ».

Mélange explosif avec un contenu que Marvano a voulu didactique grâce à des mises en situation historique : « J'aime ce genre d'histoires qui ne sont pas gratuites. Qui se souvient de la chasse aux chercheurs nazis que se sont livrés les Alliés en 1945 ? » Avec un dessin qui s'est arrondi et toujours aussi brillant, précis, Marvano enchaîne les 64 pages flamboyantes d'aventures tragiques et historiques de Berlin 2.

Son scénario rebondit en permanence : « La première impression n'est pas toujours la bonne ». Un clin d'oeil souriant de l'auteur qui a pioché pour sa documentation dans les archives de l'ex Allemagne de l'Est. Un tome 3 va suivre en février 2008 et finir le cycle. Berlin encore mais en 1961 au moment de l'érection du mur. On y retrouvera Roy Stuart sûrement mais aussi Reinhard. Et une histoire qui apportera comme d'habitude avec Marvano son lot de surprises et de plaisir.

Malheur au crabe

medium_BDCRABE.jpgUn sujet difficile, cinq enfants hospitalisés et malades du "crabe" comme ils disent fondent une confrérie pour le vaincre ensemble. On est à mi-chemin entre le réel et l'imaginaire, le fantastique et le quotidien. Les enfants vont passer d'un monde à l'autre pour se battre. Volontairement pour offrir un recul nécessaire Gallié et Andreae ont choisi les années cinquante pour cette série dont le tome 1 a une force peu commune. L'histoire est prenante. On suit ce club des cinq en danger de mort avec angoisse et sourire aussi. Le dessin est beau. Toutes les terreurs sont rassemblées en forme de thérapie. La Confrérie du crabe 1, Delcourt. 13,50 €.

Europe en bulles

Les capitales européennes cadre des aventures les plus diverses, théâtre en bulles pour les héros les plus connus, tel est le recensement que propose cet ouvrage superbement illustré par de nombreux extraits de BD, certaines très connues.

medium_BDEUROPE.jpgPaul Herman a sélectionné Amsterdam, Paris, Bruxelles, Londres, Dublin ou Nicosie pour des voyages à toutes les époques. André Juillard en a signé la couverture avec humour et connivence. Impossible de citer tous les auteurs que recense l'album. Il faut suivre pas à pas cette promenade dans une Europe qui se prête bien à ce jeu de piste. Capitales Européennes en BD, Glénat. 15 €.

Mecchas décape

medium_BDEMPIRE.jpgNon seulement les auteurs Téhy et Fenech sont montpelliérains mais en plus ils ont eu l'audace de créer un univers où images de synthèse, photos et dessin se mélangent avec talent.

Des robots dévastateurs, des clones qui tombent amoureux, des batailles à grand spectacle, une reine et un mal inconnu, un enfant curieux, cet empire des Mecchas, qui déroule dans ce premier tome sa mise en place, a tout pour enthousiasmer. Le choix des "acteurs" a été aussi le bon. Le scénario s'emballe quand il le faut. Etonnant. L'Empire des Mecchas, T 1, Elijah roi des immortels, Soleil Productions ; 12,90 €.

Morts-vivants

medium_BDWALKING.jpgDeux volumes à faire frémir d'horreur, Tony Moore, Robert Kirkman et Charlie Adlard ont concocté une histoire de virus mortel qui transforme la population américaine en zombies nécrophages. Les survivants doivent fuir, éviter les villes et aussi d'être contaminés.

Walking Dead est un monde tourmenté dans lequel on plonge et qu'on ne peut plus abandonner. Le dessin en noir et blanc est réaliste à souhait. A noter que les deux volumes sont parus en même temps ce qui permet de ne pas trop rester sur sa faim, façon de parler. Walking Dead, Delcourt ; 12,90 € le volume.

29/10/2006

Photos d'auteurs en liberté

medium_BD_Salon_Livre_06_001.jpgUn duo de choc et de charme pour une détective reconnue, Edith de l'Agence Hardy(Dargaud)  Pierre Christin et Annie Goetzinger.

 

 

medium_BD_Salon_Livre_06_013.jpgLoisel et Tripp au dernier salon du Livre pour la sortie de Magasin Général dont le tome 2 est paru chez Casterman.

medium_Angouleme_06_003.2.jpgEncore Loisel mais avec Coyotte  à Angoulême en 2006. Un grand amour naissant.

medium_Angouleme_06_014.jpgFloch' à Angoulême aussi mais sans Rivière. Sturgess et Albany ne sont pas loin.

medium_BD_ROSINSKI_001.jpg

Rosinski et Yves Sente, méditations sur les aventures d'un certain comte qui revient de Monte-Cristo. (Photos DR. JL TRUC)