Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/07/2018

Sainte-Enimie 2018, Le Vétéran par Mezzomo primé

Mezzomo, Sainte-EnimieUne journée ensoleillée, ce samedi 30 juin, marquée par un afflux important de visiteurs au Festival BD de Sainte-Enimie 2018. C'est vrai que l'après-midi la France jouait sa place en quarts de finale de la Coupe du Monde. Mission réussie pour les Bleus et des pics de dédicaces malgré tout au long de la journée. Côté prix ont été attribué le Grand Prix du Festival Bulles de Burle et celui de la nouveauté, Sources de Burle ainsi que le Prix Légendes. A noter que c'est Gradimir Smudja très entouré pour les dédicaces qui dessinera l'affiche 2019.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Prix Sainte-Enimie

01/07/2018

Les Porteurs d'eau

DuvalLe monde du vélo, amateurs ou professionnels, le dopage, les transfusions, la pègre et des fourmis, Les Porteurs d'eau, c'est le sujet choisi par Fred Duval au scénario qui, mine de rien, enfonce un pavé dans la mare. Quelle est la vérité dans le dopage sportif, cycliste ou autre ? En racontant le parcours de dealers de deux jeunes gens motivés par des raisons différentes, Duval dit vrai sous forme romanesque. Un monde occulte avec ses affaires qui éclatent régulièrement. Quand on est monté au moins une fois sérieusement sur un vélo on sait le sport ingrat et dur que c'est. Alors tout est possible.

Lire le dossier sur ligneclaire.info : Les Porteurs d'eau, Delcourt, 17,95 €

30/06/2018

Vasco et ses affaires lombardes au Festival de Sainte-Enimie avec une expo Gilles Chaillet

Chaillet, RousseauUn nouvel album des aventures de Vasco, cela tombe d'autant mieux que le Festival BD de Sainte-Enimie en Lozère, les 30 juin et 1er juillet, rend hommage à son créateur Gilles Chaillet à travers une superbe exposition. Chantal Chaillet qui a repris le scénario avec Luc Révillon sur le dessin de Rousseau sera avec eux à Sainte-Enimie. Dans ce tome 29 des aventures du célèbre vénitien, on va retrouver quelques personnages bien connus de la série et Vasco va être au milieu d'intrigues dangereuses. Un récit bien cadré et le dessin de Dominique Rousseau qui a su avec talent reprendre le flambeau.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Vasco, Tome 29, Affaires lombardes, Le Lombard, 12,45 €

27/06/2018

La Septième Arme

La découverteDans l'armée française de terre on parle d'arme. Exemple, l'infanterie est une arme, idem pour l'artillerie, le génie aussi. Il y en a six au total. En parlant de Septième arme, David Servenay et Jake Raynal valident le nom de la guerre révolutionnaire, celle qui transforme une population civile en arme de conflit ultime. Pour faire simple, son corollaire, c'est le terrorisme. On va donc plonger dans ce bouquin illustré avec les auteurs aux sources mêmes de cette arme, revenir finalement pas si loin en arrière, à la seconde guerre mondiale pour en arriver au fil des conflits à aujourd'hui, à l'armée dans les rues françaises, comme en 1957, à Alger, pouvoirs de police en prime, pour éradiquer les réseaux de poseurs de bombe du FLN. On y reviendra.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : La Septième Arme, Éditions La Découverte, 19,90 €

25/06/2018

Les Lumières de l'Aérotrain

Grand AngleDu noir aux petits oignons, du faux sympa qui dérape en cadence et sans prévenir, de l'enfantin qui se transforme en grand-guignol, et ce sont des compliments. Aurélien Ducoudray a cousu au petit point un scénario infernal avec Les Lumières de l'Aérotrain. Des jeunes gens pas pires que d'autres, avec leurs rêves et leur envies mais au milieu il y a la méchante sorcière au visage d'ange comme l'a croquée au dessin Johann Corgié. Tout ce petit monde va vivre des moments au départ enjoués. Mais jalousie, amour, mensonge vont former un cocktail explosif. Un album qui détonne, c'est le cas de la dire, et étonne par son machiavélisme inattendu.

Lire l'article complet sur ligneclaire.info : Les Lumières de l'Aérotrain, Grand Angle, 16,90 €

24/06/2018

Batman, The Dark Prince Charming 2

Marini, DargaudOn avait dit que ce n'était pas simple pour Enrico Marini de se lancer dans l'aventure Batman. Dès le tome 1 on avait pourtant pu constater qu'il avait su, tout en apportant sa propre marque au récit, maintenir les caractéristiques très personnelles de son dessin et faire évoluer le personnage. Au point que dans le tome 2, sur un scénario qui ose, il maintient le cap et séduit peut-être encore plus par son talent et sa créativité. Il y a des scènes et des ambiances qui resteront à la hauteur du défi. Finalement, Marini a bien fait. Il donne à Batman une envergure, c'est le cas de le dire, qui dépasse le simple cadre du comics, y ajoute des saveurs européennes, contrairement à ce qui a pu être dit, et rend une copie brillante. Et puis, Batman papa, le Joker, Harley Quinn et ses couettes, sans oublier l'inénarrable Archie, clown à la Stephen King, il y a vraiment de quoi se faire plaisir.

Lire le dossier sur ligneclaire.info : Batman, The Dark Prince Charming, Tome 2, Dargaud DC, 14,99 €