Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/12/2016

Mickey Mouse, Régis Loisel réinvente Disney

Loisel, GlénatOn l'attendait, c'est vrai, ce quatrième volet des aventures revisitées de Mickey Mouse. Après Cosey, Keramidas, Tébo, Régis Loisel ajoute son nom au générique avec son Mickey Mouse, café "Zombo". De Peter pan et après Magasin Général avec Tripp, Loisel se rappelle au bon souvenir de tous ceux qui ont vu, et voit toujours en lui l'un des plus doués et des plus talentueux des auteurs. Son Mickey que ce soit sur le plan scénaristique et surtout graphique est un superbe cadeau, enthousiasmant, au trait si inspiré et travaillé qu'on reste en arrêt sur chaque case pour mieux en savourer la richesse. Un hommage à Disney certes, mais du Loisel dans le texte, et du grand Loisel dont on sent toute la volonté de perfection et le total investissement dans ce projet hors normes de Glénat.

Lire l'article sur ligneclaire.info : Mickey Mouse, Café "Zombo", Glénat, 19 €

 

01/12/2016

Les Voyages d'Ulysse d'Emmanuel Lepage, Sophie Michel et René Follet obtient le Grand Prix de la Critique ACBD 2017

Follet, Lepage, MaghenLes Voyages d’Ulysse d’Emmanuel Lepage avec Sophie Michel et René Follet édité chez Daniel Maghen obtient le Grand Prix de la Critique ACBD 2017.

Lire le dossier sur ligneclaire.info : Prix ACBD

 

26/11/2016

Millenium saga, le retour musclé de Blomkvist et Lisbeth

Runberg, DupuisMillenium s'offre une suite sous la forme d'une saga. Runberg, grand spécialiste des brumes nordiques et de ses mouvements politiques, est au scénario pour des récits inédits d'après bien sûr Stieg Larsson. Au dessin Ortega très efficace et réaliste pour cette première série de trois albums dont Les Âmes froides signe le prologue musclé et la réapparition du journaliste Mikael Blomkvist et de l'explosive Lisbeth. Extrême droite à la suédoise à la hausse, la presse papier en crise à la baisse, des hackers pourchassés, le tout va permettre au duo de repartir en guerre sur des chemins minés mais qui ne sont pas désagréables à suivre avec eux.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Millenium la saga, T1 Les Âmes froides, Dupuis, 14,50

 

21/11/2016

14-18 T6, les chars font leurs débuts

Delcourt, CorbeyranEn ce 11 novembre 2016, le tome 6 de la fresque de Corbeyran et Le Roux sur la Grande Guerre prend encore plus de relief. On y retrouve leurs personnages, englués dans la boue des tranchées en août 1916, un siècle déjà. Ils sont originaires du même village et amis. En prime comme cela était souvent le cas ils sont dans le même régiment. Après les Tirailleurs Sénégalais qu'ils ont découvert dans l'album précédent ou les gaz, eux qui ne sont jamais sortis de France, il va y avoir les chars, ces premiers monstres d'acier qui sont censés devenir l'arme de demain. Mais cela n'ira pas sans quelques surprises.

Lire l'article sur ligneclaire.info : 14-18, T6 la photo, Delcourt, 14,50 €

 

14/11/2016

Nestor Burma contre CQFD, amour fatal

Burma, CastermanBurma est de retour et cette fois pendant l'Occupation. Le personnage dessiné par Tardi, et désormais par Moynot, est le privé incontournable de Léo Malet, au demeurant né à Montpellier où il a passé sa jeunesse. Moynot  a su imposer son propre style, son coup de crayon et faire de Burma son bébé. Encore que Nestor Burma soit un insaisissable, un atypique de la volaille privée. D'autant qu'en 1942, année pendant laquelle se passe Nestor Burma contre C.Q.F.D.,  il faut faire attention si l'on veut passer entre les gouttes tout en conservant un minimum d'amour propre. Burma a le coup d’œil de l'ethnologue et cette fois la belle rousse qu'il va suivre par instinct, ce ne sera pas que du bonheur.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Nestor Burma, T10 Burma contre C.Q.F.D., Casterman, 15 €

 

11/11/2016

Ambulance 13 T7, Bouteloup avec l'armée d'Orient

Ordas, MounierIl va voyager le beau lieutenant Bouteloup, désormais devenu une gueule cassée et anéanti par la perte de celles qu'il aimait. Des tranchées il part pour l'armée d'Orient, en Bulgarie. En cette fin 1918, les Français veulent attaquer l'Allemagne par son front oriental. Ce dont on se souvient très peu. Dans ce tome 7, Bouteloup n'est pas prêt de retrouver la vie civile. Il accepte et est versé dans la cavalerie mais exige de partir avec ses ex-copains du front. Comme il le fait depuis le début de la série, Patrice Ordas s'appuie sur l'histoire du corps de santé en 14-18, l'évolution des ambulances et bien sûr le contexte qui est sans défaut quant à la grande histoire. Toujours aussi soigneux dans son dessin, Alain Mounier met en images claires et percutantes le destin d'exception de Bouteloup, médecin orphelin sur bien des plans.

Lire l'article sur ligneclaire.info : L'Ambulance 13, T7 les oubliés d'Orient, Grand Angle, 13,90 €