Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/08/2017

L'Homme qui n'aimait pas les armes à feu T4, Salomone à Sète le 26 août

Salomone, Delcourt, LupanoÉpilogue à la longue et fougueuse balade de L'Homme qui n'aimait pas les armes à feu. Un tome 4 qui va encore permettre à tous les protagonistes de tenter de se piquer mutuellement les fameuses lettres de Madison qui pourraient casser le second amendement de la constitution autorisant tous les Yankees à se balader armés. Wilfrid Lupano a concocté un final en feu d'artifice, ou de peloton au choix, assez moral en fait. Il faut en garder tout le suspense. Paul Salomone apporte l'efficacité enjouée de son coup de crayon aussi précis qu'un 45 de chez Colt. Le dessinateur sera en dédicace au prochain BD Plage à Sète le 26 août prochain.

Lire l'article sur ligneclaire.info : L'Homme qui n'aimait pas les armes à feu, T4 La loi du plus fort, Delcourt, 15,50 €

28/07/2017

Quand le Cirque est venu, par Wilfrid Lupano

LupanoPas facile d'aborder dans un conte pour enfants des sujets comme la dictature, la liberté, la course aux honneurs, les courtisans, l'humour. On pouvait faire confiance toutefois au talent de Wilfrid Lupano pour ne pas s'embarquer à la légère dans une aventure où d'un coup de baguette magique accompagné du crayon non moins doué de Stéphane Fert, il réussit à faire comprendre, éclairer l'esprit sur des thèmes dont on ne doit pas nier l'importance et la gravité surtout aujourd'hui. Quand le Cirque est venu est en tout point un petit bijou. Il faut, ce serait le mieux, le lire avec ses enfants pour au fur et à mesure partager avec eux leurs inévitables émotions.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Quand le Cirque est venu, Delcourt, 14,50 €

25/07/2017

999, trois enfants et un chat surdoué en cavale

Filippi, BianchiniL'adaptation du roman de Claude Daubercies, 999 à l'aube de rien du tout, par Denis-Pierre Filippi et dessiné par Marco Bianchini. Trois enfants et un chat pas ordinaire à la fin du premier millénaire fuient devant l'obscurantisme religieux. Le matou est un sage mystérieux qui survole les siècles. Un charme certain à ce périple qui se déroulera en deux volumes. On y suit des gamins qui eux-aussi ont des dons. Ils vont peut-être leur permettre de survivre dans un monde de peur et de violence.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : 999, à l'aube de rien du tout, Glénat, 13 €

20/07/2017

Lady Whisky, Joël Alessandra sur la piste du nectar de rêve

Alessandra, CastermanElle était l’une des rares femmes à être reconnue comme une autorité incontournable du whisky. C’était toute sa vie le whisky à Helen Arthur, critique et auteure. Joël Alessandra (Petit-fils d’Algérie, Louise, Gauguin) a épousé sa nièce. Écrire avec sa tante un album sur le « sirop d’Écosse », était devenu une envie et une évidence. Mais Helen Arthur s’en est allée, trop tôt, en 2015. Par affection, Alessandra a décidé de mener à bien leur projet. Dans Lady Whisky (Casterman) il tente de trouver le nectar dont sa tante rêvait. Jean-Laurent TRUC. Cet article a paru dans le numéro de juillet du mensuel ZOO.

Lire tout le dossier sur lignecliare.info : Lady Whisky, 136 pages couleur, Casterman, 22 €

18/07/2017

Léonard T48, papa poule

Turk, De GrootUn génie père de famille, Léonard aurait-il enfin adopté le disciple éternel souffre-douleur de la série mythique qui en est à son 48e épisode avec maintenant Zidrou au scénario après De Groot ? On va tout savoir dans cet album sur les envies de paternité du plus déjanté inventeur qui aurait même pu, le mégalo, se créer lui-même. Le dessin de Turk reste fidèle à l'ambiance, aux détails, ne prend pas la moindre ride. Et le tandem Zidrou-Léonard explose dans tous les sens avec un humour décalé très efficace qui valide le succès ininterrompu de Léonard.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Léonard T48, mon papa est un génie, Le Lombard, 10,95 €

14/07/2017

Les Mystères de la République, la fin justifie les moyens

Richelle, GlénatQuand la série Les Mystères de la République a commencé, le texte de présentation sur ligneclaire parlait pour la IIIe, IVe et Ve République aux cœur des albums scénarisés par Philippe Richelle, d'affaires sans fin. On peut interpréter ce titre de deux façons. A-t-on vraiment tout su des mystères évoqués dans les quinze tomes parfois en filigrane et surtout qu'en est-il aujourd'hui des affaires si l'on se réfère à la campagne présidentielle 2017 avec entre autres le choc Fillon ? Finalement rien ne se perd et surtout pas les mauvaises habitudes ni les manipulations des officines. Dans les trois albums qui mettent un terme à la série on n'est pas déçu. Des embrouilles d'état il y en a et, qu'on se rassure, il y en aura d'autres même si un jour on passe à la VIe République. La fin justifie toujours les moyens. Reste pour l'heure un bilan plus que satisfaisant pour cette série historique et hors normes que l'on va regretter. Une belle idée que de relire la série complète cet été.

Lire le dossier sur lignecliare.info : Les Mystères de la Cinquième République, T5 Au nom de la France, 14,5