Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/12/2011

Les Tontons Flingueurs s’offrent un album de famille

BD TONTONS.jpgC’est une bonne idée. Et un cadeau idéal pour tous les amoureux de ce film culte. Philippe Chanoinat et Charles Da Costa ont signé un recueil de fiches signalétiques esprit “maison poulaga” aux héros du film sous forme de caricatures et de portraits écrits à la Audiard.

Un format à l’italienne, du noir et blanc, c’est du lourd. Fernand, le Mexicain, Folace ou Monsieur Raoul, il y a du malfaisant au portail et de l’humour qui grince dans toutes les pages. C’est beau comme de l’antique. Les Tontons éparpillés façon puzzle, 12 Bis, 12 €.

24/10/2011

Tintin au cinéma: Hergé le père génial d'un art total

BD HERGE.jpgUn mythe, une légende, un monument ? Qui dit mieux ? Adjugé . Tintin c’est tout cela. La preuve, la sortie de ses aventures signées par Spielberg au cinéma sont un événement. Spielberg a voulu adapter Tintin. Il avait visité les studios d’Hergé en 1983 peu de temps après sa mort. Hergé, séduit par le travail de Spielberg, avait accepté l’idée même de cette mise en images bien qu’échaudé par les flops des précédentes tentatives.

Mais Tintin c’est avant tout un héros de papier, celui qu’un certain Georges Rémi, dit Hergé, a fait naître un beau jour de 1929. Tintin est un pimpant octogénaire qui n’a pas pris une ride, comme ses rivaux d’ailleurs, Astérix ou Spirou. En BD, on ne vieillit pas. Quand on relit Le Sceptre d’Ottokar, Les Cigares du Pharaon ou Les Bijoux de la Castafiore, un monde unique s’ouvre au lecteur. Aventures et poésie s’associent, le dessin s’identifie au héros pour ne plus faire qu’un. Hergé et Tintin ne sont pas pour autant le reflet l’un de l’autre.

C’est là tout le mystère Hergé. Jamais un auteur de BD n’a été autant décrypté, analysé. Des thèses, des biographies à la pelle, des bouquins thématiques sur son influence de la philo à l’urbanisme, Hergé c’est presque une auberge espagnole où chacun peut trouver ce qu’il y cherche. Tintin est universel.
On en a tout dit et pourtant, excellente surprise, on redécouvre Hergé, dans un portrait intime que signent Benoît Mouchart, directeur artistique du festival d’Angoulême, et François Rivière, romancier, scénariste de BD et biographe qui a souvent côtoyé Hergé.

De ses relations fusionnelles avec sa mère à celles exclusives et passionnées avec ses deux épouses, sa fragilité émotionnelle, c’est le roman d’une vie, celle d’un génie au trait qui invente, révolutionne, crée un art à part entière.

Toutes les phases de création de chaque album sont passées au crible par les deux auteurs. Hergé fébrile, angoissé, se matérialise au fil des pages. Magique Hergé et ses élèves qu’il ne faut pas oublier, Jacques Martin, Bob De Moor, Edgar P. Jacobs, autres stars de la BD qui lui devaient tant.
Hergé, portrait intime, Editions Robert Laffont, 19 €