Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/11/2016

Buck Danny, dans Defcon One Lady X mène la danse

Danny, DupuisBuck Danny va-t-il empêcher que la Chine engage une guerre contre le Japon et les USA ? Lady X, diabolique brune désormais coulée dans une combinaison noire mène la danse. Mais Buck, Tumbler et le toujours aussi gaffeur Sonny Tuckson vont lui mettre des bâtons dans les turbines avec l'aide d'un vaillant pilote japonais et sa sœur. Formosa et Zumbiehl avaient déjà retrouvé le chemin d'un Buck Danny beaucoup plus conforme aux fondamentaux avec l'album précédent La Nuit du spectre. Avec cette fin du diptyque, Defcon One, ils maintiennent le cap d'un Danny dans la tradition Hubinon et Bergèse. Le monde et la paix seront sauvés.

Lire l'article sur ligneclaire.info : Buck Danny, T55 Defcon One, Dupuis, 12 €

 

20/11/2016

Shangri-La et Pereira Pretend nominés du Prix des libraires BD 2017

Prix librairesLes deux nouveaux titres nominés pour le Prix des libraires 2017 sont Shangri-La de Mathieu Bablet (Ankama) et Pereira Pretend de Pierre-Henry Gomont (Sarbacane). Ils  ont été choisis par les libraires Canal BD et Album pour la période du 1er septembre au 31 octobre 2016 et participeront au prochain Prix des Libraires de Bande Dessinée, qui sera décerné en mai 2017.

Lire l'article sur ligneclaire.info : Prix des Libraires

06/11/2016

La Femme aux cartes postales prix ACBD de la BD québécoise 2016

La PastèqueL’ACBD, l’Association des critiques et journalistes de Bande Dessinée, a décerné le Prix de la critique de la bande dessinée québécoise 2016 au roman graphique La Femme aux cartes postales, de Jean-Paul Eid et Claude Paiement, édité par La Pastèque.

Lire le dossier sur ligneclaire.info : Prix ACBD

23/10/2016

Bonne continuation, surprise à tous les étages avec Olivier Tallec

Tallec, rue de sèvresAvec Bonne Journée, Olivier Tallec avait déjà convaincu de ses qualités de dessinateur de presse, maniant la dérision à fleur de crayon et de pinceau, en s'autorisant des incursions incisives dans tous les domaines. Il aurait eu tort de ne pas enchaîner avec cet album qui nous souhaite une Bonne Continuation et s'envole vers de sommets d'humour à froid, sans rire mais à en mourir. De rire.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Bonne continuation, Rue de Sèvres, 14 €

 

13/10/2016

La Grande aventure du journal Tintin, 1946-1988, la Bible d'une aventure unique

Hergé, Tintin777 pages, pas moins, pour fêter le Journal Tintin (des jeunes de 7 à 77 ans) dont le premier numéro est sorti en septembre 1946. Pour cet anniversaire, on y retrouve tous les noms des auteurs et des séries, qui en ont fait la renommée. C'est une bible unique avec un hommage tout particulier à Hergé et ses Unes qui sont restées des incontournables ou ses illustrations spécifiques pour l’hebdomadaire.

Arrive ensuite par années de parution le générique d’un plateau dont la plupart des noms brillent aujourd’hui au firmament du 9e art. Il y a tous les classiques et des héros oubliés, Jimmy Torent, Mr Magellan, Cobalt, Tounga, Les Panthères, des histoires courtes qui n’ont pas été éditées en album, les fiches d’actualité d’un siècle à la fois lointain et proche. René Sterne est encore là avec Adler. Pratt aussi avec Corto. Dan Cooper est aux commandes de son chasseur supersonique. On lit des courriers, on découvre des croquis, des pièces uniques, des illustrations.

Une fête permanente au fil des pages dont les bulles sont autant de souvenirs qui pétillent avec toujours autant de fraîcheur malgré le temps qui passe.

La Grande Aventure du Journal Tintin, Éditions Moulinsart, Le Lombard, 49 €, Version luxe 1

01/10/2016

L'Art du crime, de la Grèce antique aux pirates des Caraïbes pour les tomes 3 et 4

Berlion, GlénatL'Art du crime est une série inspirée dans tous les sens du terme. Olivier Berlion et Marc Omeyer sont à l'origine de ces albums qui ont pour fil rouge non seulement les arts majeurs comme toile de fond mais aussi un homme condamné emprisonné qui détient sûrement une vérité dont des éléments sont répartis dans chacun des neufs albums. Des crimes, des morts violentes et des dessinateurs qui changent pour chaque album. Voici les tomes 3 et 4 de l'Art du crime. La sculpture en Grèce et des Romains pillards, l'architecture pour des pirates utopistes, on reste complètement accrochés à ces aventures au souffle épique qui gardent aussi leur part de suspense comme de bons polars.

Lire le dossier sur ligneclaire.info :Art du crime