Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/01/2012

Angoulême 2012 : du blog au papier, les succès de Pénélope Bagieu

BD BAGIEU.jpgPénélope Bagieu est un auteur (Joséphine) qui a débuté sur un blog et a ensuite publiée sur papier,succès en prime, de l'un à l'autre et vice-versa.

Avec La Page Blanche (Delcourt), belle découverte du festival, elle signe, avec Boulet au scénario, « ’histoire d’une jeune femme devenue amnésique qui décidera de prendre un nouveau départ après avoir mené une enquête qui lui démontre la banalité de sa vie».

Une recherche d’identité très bien vue, intelligente, générationnelle? « Peut-être, mais universelle aussi. On a tous eu envie de tirer un trait sur notre vie, de repartir à zéro », estime Boulet. Et côté blog pour Pénélope? " Je le vois en dédicace. Ce n’est pas le même public. Le blogueur n’est pas vraiment un lecteur papier. Le blog parle de lui avant tout, il s'y retrouve, la BD il s’en fiche. Mais il peut quand même il y avoir des transferts ", conclut Pénélope Bagieu qui prépare un album qui se passera dans l’espace avec Sfar au scénario.

24/10/2011

Tintin au cinéma: Hergé le père génial d'un art total

BD HERGE.jpgUn mythe, une légende, un monument ? Qui dit mieux ? Adjugé . Tintin c’est tout cela. La preuve, la sortie de ses aventures signées par Spielberg au cinéma sont un événement. Spielberg a voulu adapter Tintin. Il avait visité les studios d’Hergé en 1983 peu de temps après sa mort. Hergé, séduit par le travail de Spielberg, avait accepté l’idée même de cette mise en images bien qu’échaudé par les flops des précédentes tentatives.

Mais Tintin c’est avant tout un héros de papier, celui qu’un certain Georges Rémi, dit Hergé, a fait naître un beau jour de 1929. Tintin est un pimpant octogénaire qui n’a pas pris une ride, comme ses rivaux d’ailleurs, Astérix ou Spirou. En BD, on ne vieillit pas. Quand on relit Le Sceptre d’Ottokar, Les Cigares du Pharaon ou Les Bijoux de la Castafiore, un monde unique s’ouvre au lecteur. Aventures et poésie s’associent, le dessin s’identifie au héros pour ne plus faire qu’un. Hergé et Tintin ne sont pas pour autant le reflet l’un de l’autre.

C’est là tout le mystère Hergé. Jamais un auteur de BD n’a été autant décrypté, analysé. Des thèses, des biographies à la pelle, des bouquins thématiques sur son influence de la philo à l’urbanisme, Hergé c’est presque une auberge espagnole où chacun peut trouver ce qu’il y cherche. Tintin est universel.
On en a tout dit et pourtant, excellente surprise, on redécouvre Hergé, dans un portrait intime que signent Benoît Mouchart, directeur artistique du festival d’Angoulême, et François Rivière, romancier, scénariste de BD et biographe qui a souvent côtoyé Hergé.

De ses relations fusionnelles avec sa mère à celles exclusives et passionnées avec ses deux épouses, sa fragilité émotionnelle, c’est le roman d’une vie, celle d’un génie au trait qui invente, révolutionne, crée un art à part entière.

Toutes les phases de création de chaque album sont passées au crible par les deux auteurs. Hergé fébrile, angoissé, se matérialise au fil des pages. Magique Hergé et ses élèves qu’il ne faut pas oublier, Jacques Martin, Bob De Moor, Edgar P. Jacobs, autres stars de la BD qui lui devaient tant.
Hergé, portrait intime, Editions Robert Laffont, 19 €

07/06/2011

Sérignan fait son festival de bulles et de BD pour Pentecôte

BD ITALIE.jpgLe week-end de Pentecôte sous le signe de la BD, le 16e festival de Sérignan près de Béziers affiche un plateau haut de gamme.

Le président en sera David B. Né à Nîmes l’auteur de L’Ascension du haut mal ou de Par les chemins noirs a été l’un des fondateurs de l’Association. Un trait qui joue avec le noir et le blanc, exigeant place David B. parmi les plus brillants auteurs actuels. Son dernier ouvrage est un séduisant Journal d'Italie, croquis d'ambiance et de voyages.

 

BD PRINCESSE.jpgÀ ses côtés on retrouvera le Biterrois Max Cabanes pour le tome II de La Princesse de sang, un polar nerveux tiré d’un roman inachevé de Manchette. Yves Frémion, Caza, Matt Konture, les Montpelliérains Fabrice Tarrin pour sa série Maki ou Franck Martel, Duba, Cassignol, Sérignan ouvre ses portes aux régionaux. Deux jours de dédicaces pour près d'une trentaine d'auteurs.

Une expo sur Loustal, une autre sur Guitton à la Médiathèque, des animations et des spectacles complètent ces journées. Le Prix de la ville 2 011 sera choisi parmi les sept nominés qui ont publié leur premier album cette année. En voici les noms : Stéphanie Bellat pour Princesse Libellule, Laurent Bonneau pour Metropolitan, Blaise Guinin pour En attendant que le vent tourne, Jicé pour l'Age des corbeaux, Aurélien Maury pour Le dernier cosmonaute, Missadline pour Ma Belle-mère n'aime pas, Loïc Saulin pour A bas les hommes-pigeons.

 

11/05/2011

Bilal et Baru chez Sauramps à Montpellier

BD Bilal 09 004.jpgCes deux Grand Prix d’Angoulême sont, le 13 et 14 mai, avec leurs nouveaux albums en rencontres chez Sauramps Polygone

A eux deux, ils forment une sorte de synthèse de la bande dessinée. Enki Bilal -photo prise dans son atelier - et Hervé Baru - à Angoulême en janvier dernier - sont des incontournables du 9e art.

Dans des registres certes différents, plus esthétiques, graphiques, cinématographiques évidemment pour le premier ; réalistes, narratifs, sociaux pour le second, ils apportent leur talent de témoins d’un monde qui part en vrille, souvent injuste.

BD ANGOULEME 2011 008.jpgLeur passage à Montpellier, vendredi pour Bilal, samedi pour Baru, est un événement rare. Vingt-quatre heures chrono pour assister à deux rencontres exceptionnelles.

lire aussi dans Midi Libre du 12 mai

Lire la suite