Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/04/2018

Injustice Ground Zero, le monde à l'envers

Urban ComicsÇa y est, le monde tourne à l’envers, les gentils deviennent méchants et les méchants tentent de sauver le monde. Quand Superman se transforme en despote et qu’Harley Queen devient la meilleure amie de Batman, il y a de quoi y perdre son latin. C'est l'univers décalé et atypique d'Injustice Ground Zero, 136 pages bourrées de surprises. Par Sidney TRUC.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info :Injustice, Ground Zero, Tome 1, Urban Comics, 15,50 €

27/01/2018

Bad Ass, l'enfer c'est pour tout le monde

DelcourtIl a fauté Jack Parks. Fallait pas toucher ni coucher avec la Faucheuse. D'où une perte d'invincibilité pour Dead End du style mort immédiate et bon voyage au centre de sélection des têtes en os. Un épisode de Bad Ass aussi déjanté que d'habitude. Un voyage au bout de l'enfer mais c'est pas son style au Jack de se faire avoir et de passer sa mort à payer ses dettes en en prenant plein la tête. Herik Anna au scénario, Redec au dessin et à la couleur, la couverture de Bessadi et Gaétan Georges, on est dans le ton. Des idées par vagues mais quand même, pour les vieux fans de Beetlejuice de Burton, un sacré gros air de déjà vu complètement pompé du film au début de l'album avec la salle d'attente des services administratifs pour décédés tout frais.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Bad Ass, Jack goes to hell, Delcourt Comics, 15,50 €

11/12/2017

Private Eye, et si le cloud explosait

Vaughan, MarcosUn monde où le net et le cloud ont explosé livrant en pâture au monde entier librement les petits et grands travers des individus, c'est le contexte de Private Eye, un comics qui accroche par son ton, son scénario et son dessin. Des astuces, des idées qui font mouche, désormais pour se préserver on porte un masque comme au plus beau temps des carnavals vénitiens. Mais il y a toujours des empêcheurs de tourner en rond, des affaires sordides et des meurtres à élucider. Brian K. Vaughan au scénario et Martin Marcos au dessin déroulent le fil de ce polar bien carré, finalement sur des bases assez classiques mais efficaces. Un album qui figure dans la sélection Polar d'Angoulême 2018.

Lire l'article sur ligneclaire.info : The Private Eye, Urban Comics, 28 €

 

09:30 Publié dans Actualité, Comics | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vaughan, marcos |  Facebook |

13/11/2017

Batman, the Dark prince charming, Marini le magicien

Marini, DargaudC'était un risque pour Enrico Marini d'aller faire une incursion dans l'univers de l'homme chauve-souris tant de fois mis en dessin ou en images. D'autant que Batman est un monument incontournable du comics, cuisiné à toutes les sauces et qui a ses inconditionnels. Sauf que Marini a réussi un vrai tour de magie.

Lire le dossier complet sur ligneclaire.info : Batman The Dark prince charming T1, Dargaud-DC, 14,99 €

04/10/2017

Last American, commandant de l'apocalypse

DeliriumLa fin du monde et un seul survivant, le dernier Américain, un homme de guerre accompagné de robots, c'est sous la présidence de Ronald Reagan que John Wagner et Alan Grant ont signé cette histoire dessinée par Mick McMahon. Last American est le miroir de l'angoisse existentielle des USA tout au long de la guerre froide face à une potentielle guerre nucléaire. Qui gagnerait et surtout à quel prix ? Y'aurait-il en fait un gagnant, un perdant et quels survivants sur une planète ravagée ? Le thème n'est pas nouveau mais grâce à l'éditeur Delirium et à son travail de bénédictin de réédition de pépites oubliées de comics britanniques, on redécouvre Last American et son héros perdu, le soldat Pilgrim, inédit en France.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Last American, Éditions Delirium, 24 €

27/09/2017

The Dead Hand, à l'est du nouveau

Mooney, BellaireDu comics grand format, la chute de l'URSS et des armes nouvelles qui changent de main, un héros qui aurait rêvé d'être superman et qui sera quand même un maître de guerre d'une unité spéciale et doit devenir copain avec ses anciens ennemis histoire de sauver le monde. Une histoire assez atypique ce Dead Hand avec des pistes qui ne mènent pas toujours où l'on croit. Surprise signée par Kyle Higgins au scénario et Stephen Mooney au dessin avec des couleurs assez sombres pour une ambiance qui l'est tout autant par Jordie Bellaire.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : The Dead Hand, T1 Les reliques de la guerre froide, Glénat, 14,95 €