Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/05/2012

Catalogue : tout Robert Crumb qui s'expose à Paris

BD CRUMB.jpgIl aura vraiment révolutionné la BD. Il est le maître de la BD underground et a libéré du carcan de la censure toute une génération de dessinateurs.

Robert Crumb, devenu gardois d’adoption, s’expose à Paris. À l’occasion de cet événement qui rassemble une superbe palette de ses œuvres, un catalogue a vu le jour . C’est un recueil incontournable, inédits, travux personnels, pour encore mieux comprendre et apprécier cet auteur atypique.

Crumb a donné ses lettres de noblesse au comic pour adultes. Avec un trait surnommé “big foot “il se crée un vrai public. Fritz the cat, un comic carrément porno deviendra un dessin animé culte. Crumb n’aura de cesse de provoquer.

On est dans les années soixante en pleine guerre du Vietnam. Viendra aussi le temps d’Actuel et de la reconnaissance à Angoulême. Il s’installe dans le Gard en 1991 et en 2009 publie La Génèse. L’exposition est à voir au Musée d’Art Moderne de Paris jusqu’au 19 août. R. Crumb, Paris Musées, 30 €.

09/05/2012

Déjà 20 ans, bon anniversaire à 6 Pieds sous terre

BD 6PIEDS.jpgUn gros pavé bien charnu, joyeux et intelligent qui compte par le menu 20 ans d’aventures, c’est le cadeau (payant cependant) que font les éditions 6 Pieds sous terre, courageux et intelligent éditeur régional, à leurs fans.

On y retrouve les auteurs de la saga éditoriale avec des histoires courtes, des témoignages. Le tout sous la houlette de Fabrice Erre, de Julie Jourdan et Juliette Salique. On en oublie sûrement mais il suffit de se plonger dans le pavé pour retrouver tout le petit monde bénévole qui a fait le succès malgré les difficultés de 6 Pieds.

Pas de responsables que des irresponsables mais de talent. Pourvu que ça dure. L’Animal a vingt ans, 6 Pieds sous terre, 15 €.

16/04/2012

Ana Miralles, la magicienne de Djinn héroïne d'un "sketch book"

BD MIRA 3.JPGElle est la magicienne qui a su apporter à la BD un mélange subtil d'érotisme et d'action le tout avec la bénédiction littéraire de Jean Dufaux.

Ana Miralles est la dessinatrice de la série Djinn qui a emporté ses lecteurs vers des horizons les plus divers, de l'Afrique à l'Inde ou à Constantinople.

Mais Ana Miralles est une femme aux multiples talents. Si il est vrai que Djinn chez Dargaud lui a apporté la notoriété il serait dommage de l'y cantonner.

 

BD MIRA 2.JPGAvec le "sketck book" que lui consacre les éditions du Snorgleux on peut rerouver toute la richesse à travers des projets divers, érotiques certes comme dans Corps à Corps ou historique romancé comme A la Recherche de la Licorne chez Glénat, qui raconte comment une éxpédition avait été mise en oeuvre pour trouver cette corne seule capable de redonner sa virilité au roi de Castille.

 

BD MIRA 1.JPGLe dessin de Mirallés sait jouer à merveille des ombres et des lumières. Avec Emilo Ruiz Miralles signe aussi Muraqqa' chez 12 Bis, une histoire de harem et de favorite en Perse au XVIe. Une ambiance assez proche de celel de Djinn.

Illustratrice, créatrice de costume, Ana Miralles, dans ce sketck book qui paraîtra en juin montre tout son talent, crayonnés, couvertures, travaux personnels.

A ne pas manquer. Pour toute précision snorgleux@snorgleux.com

27/01/2012

Angoulême 2012 : Hugault et Yann pour un superbe Pilote à l'Edelweiss

BD EDEL.jpgOn savait Romain Hugault et Yann maîtres de l’air. Leur série Le Grand Duc l’a prouvée pour 39-45. Mais avec Le Pilote à l’Edelweiss le duo se frotte aux débuts de l’aviation de guerre en 14-18.

Chapeau pour l’authenticité, la qualité de la reconstitution. Rien ne cloche et on est embarqué dans la lutte sans merci auquel se livrent les As français et allemands. Deux frères, un pilote des Cigognes et un tankiste, sont les héros de cette série. Il y a aussi une jeune femme qui trouble le jeu.

Les tranchées, les combats, l’ambiance du front et des escadrilles, tout y est. Le dessin d’Hugault est bluffant. Le Pilote à l’Edelweiss, T1 Valentine, Paquet, 13, 50 €.

16/12/2011

Les Tontons Flingueurs s’offrent un album de famille

BD TONTONS.jpgC’est une bonne idée. Et un cadeau idéal pour tous les amoureux de ce film culte. Philippe Chanoinat et Charles Da Costa ont signé un recueil de fiches signalétiques esprit “maison poulaga” aux héros du film sous forme de caricatures et de portraits écrits à la Audiard.

Un format à l’italienne, du noir et blanc, c’est du lourd. Fernand, le Mexicain, Folace ou Monsieur Raoul, il y a du malfaisant au portail et de l’humour qui grince dans toutes les pages. C’est beau comme de l’antique. Les Tontons éparpillés façon puzzle, 12 Bis, 12 €.

04/12/2011

Quai d'Orsay, le tome 2 sort et sera adapté au grand écran

BD QUAI 2.jpgMalgré ce que certains puristes et fines bouches avaient pu dire, à Angoulême entre autres en janvier dernier, le premier tome de Quai d'Orsay de Blain et Lanzac avait été un vrai évènement. Tout y était. le talent, les idées, la mise en scène, la crédibilité, hors considérations politiques.

Un ministre des Affaires Etrangères hyper-actif qui ressemble fortement à un certain De Viilepin, un jeune diplômé qui écrit les discours du ministre, un cabinet hétéroclite où tous les coups sont permis, Quai d'Orsay est très largement inspiré par les souvenirs de terrain du scénariste sous pseudonyme Abel de Lanzac. Succès large, évident et l'annonce récente que le titre va être adaptée au cinéma par Bertrand Tavernier. Ce sont les deux auteurs, Blain et Lanzac qui signeront le scénario.

Une carrière toute neuve du papier à l'écran pour le clone de l'excellent Dominique de Villepin, dans l'album Alexandre Taillard de Vorms. Avec pour le premier tome sorti en 2010, 120.000 exemplaires vendus, on peut être certain que le second devrait atteindre au minimum un score identique. De plus c'est la période qui précéde la seconde guerre du Golfe et l'invasion de l'Irak qui en est le sujet fort peu romancé.

On se souvient de l'attitude courageuse de la France et de De Villepin face à la volonté guerrière américaine. Fausse preuces, menaces, les bancs de l'ONU deviennent un terrain de luttes d'influence sans précédent. Avec les souvenirs de Lanzac on passe derrière la scène et on découvre les coulisses. Blain avec toujours ce trait enlévé, bourré de souffle, donne au ministre une fougue réaliste, très vivante. On y croit. Blain assure, peint, maîtrise le sujet. Ce tome 2 a un sacré punch. Quai d'Orsay, chroniques diplomatiques, T 2, Dargaud, 16,95 euros.