Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/11/2017

Louis parmi les spectres prix de la critique de la BD québecoise 2017

ACBDL’ACBD, l’Association des critiques et journalistes de bande dessinée, a décerné le Prix de la critique de la bande dessinée québécoise 2017 à Louis parmi les spectres, d’Isabelle Arsenault et Fanny Britt, édité par La Pastèque.

Lire le dossier complet sur ligneclaire.info : Prix BD québécoise

08:00 Publié dans Actualité, Prix | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : acbd |  Facebook |

25/11/2017

TER T2, le mystère se dévoile

MaghenLa suite de la saga de Mandor, amnésique, retrouvé sur une planète qui n'en n'est peut-être pas une. Mandor le sauveur ou le messie, on en découvre beaucoup plus dans ce tome 2 de TER signé par Rodolphe au scénario et qui y transpose son univers, celui qu'il développe aussi avec Léo dans ses autres titres. Christophe Dubois en maîtrise toutes les subtilités grâce à un dessin réaliste très soigné, précis et capable de porter les imaginaires fantastiques de Rodolphe. Un épisode qui progresse très vite, lève une part du voile et donne des clés qui ouvriront les portes du troisième et dernier tome.

TER, T2 le guide, Daniel Maghen éditions, 16 €Lire tout l'article sur ligneclaire.info : 

24/11/2017

Alix, Jhen, Lefranc sur l'Aubrac dans la collection Jacques Martin

Lefranc, Jacques Martin, AubracUne sortie simultanée de trois titres qui ont en commun le créateur de leur héros, Jacques Martin. Un Alix bien sûr avec le Serment du gladiateur, un Jhen avec La Peste et un Lefranc qui remue la fibre régionale de tout amateur des grands espaces lozériens de l'Aubrac, Le Principe d'Heisenberg. Trois genres différents mais des valeurs sûres de la grande BD d'aventure qui tiennent agréablement la distance grâce à des bons repreneurs aussi bien au scénario qu'au dessin.

Lire tout le dossier sur ligneclaire.info : Dossier Martin

23/11/2017

Et si l'amour c'était aimer, Fabcaro réinvente le roman photo

FabcaroCe qui est passionnant, réjouissant avec Fabcaro c'est qu'on est toujours surpris. On ne revient par sur Zaï Zaï Zaï Zaï. Ne voilà-t-il pas qu'il nous livre un roman photo dessiné digne des plus illustres crus des années cinquante, soixante ou soixante-dix, du vrai de vrai avec vérités incontournables, sourires figés, postures avantageuse et bien sûr du sentiment qui dégouline en flots continus. Un coup à revoir sa mère sur la plage, adossé à son pliant, sourire béat aux je t'aime moi non plus de Sacha Distel et Dalida dans Nous Deux. Il y a des choses qui marquent dans une vie. Et si l'amour c'était aimer, tout est dit dans ce titre qui annonce la couleur même si l'album est en noir et blanc. On va geindre de bonheur car le tout est décalé à souhait et est abominablement drôle avec des dialogues qui flirtent avec surréalisme et deuxième, troisième degré.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Et si l'amour c'était aimer, 6 Pieds sous Terre, 12 €

 

22/11/2017

Interview : Sébastien Morice sur la singulière Île aux remords gardoise avant Marius de Pagnol

Sébastien MoriceUne histoire d'île au moins provisoire, un mas isolé au sommet d'un coteau que les eaux boueuses d'un violent épisode cévenol transforme en atoll. On est dans la Gard à la fin des années cinquante, l'eau qui monte, et un médecin qui s'inquiète pour son père dans son mas paumé, L'Île aux remords (Grand Angle) est signée par Didier Quella-Guyot scénariste et Sébastien Morice au dessin. Après l'excellent Facteur pour femmes,  Sébastien Morice revient sur cette île singulière où des secrets de famille vont enfin sortir des eaux. Un dessin superbe, très évocateur, au souffle pagnolesque pour un dessinateur qui va dessiner la célèbre trilogie de Pagnol, Marius, Fanny et César. Propos recueillis par Jean-Laurent TRUC.

Lire tout l'interview sur ligneclaire.info : Interview Sébastien Morice

21/11/2017

Les Vieux Fourneaux T4, sacrée sauterelle

Lupano, CauuetC'est comme une gourmandise attendue depuis longtemps, un baba au rhum bien nappé de chantilly, une brioche fourrée aux pralines histoire de mieux savourer les pépites qui craquent sous la dent dans une mer de patte bien beurrée. D'accord Les Vieux Fourneaux on ne les mange pas, non, on les dévore des yeux et des neurones, on les déguste page à page, on les savoure et on en reprend une tranche. Lupano est une vraie synthèse d'Audiard pour les mots, de San Antonio pour le fumet et, allez, de Pagnol pour le liant et la sauce. Paul Cauuet a toujours ce trait élégant avec un petit côté Disney recyclé par son talent de dessinateur. Le duo est imparable une fois encore. Avec ce tome 4, La magicienne, les papis sont toujours d'une façon ou d'une autre en résistance active mais pas obligatoirement du même côté de la barrière. Et puis la jeunette, Sophie, a des émois cardiaques, touchée par la flèche de Cupidon. Tout bouge dans la cambrousse.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Les Vieux Fourneaux, T4 La magicienne, Dargaud, 11,99 €

20/11/2017

Interview : Après Mattéo, Jean-Pierre Gibrat enverra les héros du Vol du Corbeau en Indochine

Gibrat, FuturopolisAvec la quatrième époque de Mattéo, Jean-Pierre Gibrat aborde de plein fouet la guerre d'Espagne. On est en Catalogne en 1936 alors qu'aujourd'hui la province espagnole veut tenter l'indépendance. Un hasard mais que l'Histoire explique aussi. Gibrat a fait évoluer son dessin, sa narration dans ce Mattéo (Futuropolis). Il y a de nouveaux personnages. Il revient sur la génèse de son album, l'avant dernier du cycle, avant d'annoncer que Le Vol du Corbeau aura une suite qui se passera en 1945 en Indochine. Jean-Pierre Gibrat avec sa passion, son talent, sa gentillesse et sa simplicité s'est confié à ligneclaire.info pendant le dernier festival Quai des Bulles. Propos recueillis par Jean-Laurent TRUC.

Lire tout l'interview sur ligneclaire.info : Interview Gibrat