Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/01/2017

Angoulême 2017 : Le Grand Prix de la 44e édition sera Cosey, Larcenet ou Chris Ware

Cosey, LarcenetTrois auteurs restent en lice pour être le Grand Prix  du 44è Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême qui se tient du 26 au 29 janvier 2017. On avait rappelé dernièrement les règles de cette élection.  A l’issue du premier tour de l’élection du Grand Prix qui s’est déroulé du 9 au 15 janvier, les trois auteurs retenus pour concourir pour le second tour du vote de désignation du Grand Prix 2017 sont, par ordre alphabétique, les suivants : Cosey, Manu Larcenet et Chris Ware. A titre tout à fait personnel on penchera pour Cosey ou Manu Larcenet. Pour le premier ce ne serait que la juste reconnaissance du talent d'un très grand du 9e Art, conteur, sculpteur de mots et d'ambiances. Pour le second, reconnaissance encore, génie, sensibilité à fleur de peau, véritable marqueur du renouveau intellectuel et graphique de la BD. Enfin Chris Ware est bien sûr un talent atypique qui mérite aussi de figurer dans ce trio. Le choix final sera difficile pour les auteurs. (Photo Cosey à Sérignan, JL T DR)

Lire le dossier sur ligneclaire.info : Grand Prix 2017

21/01/2017

Après la chute, des femmes, des mutants et un mégalo

Queyssi, GlénatDans un futur pas si lointain, une aventure dans un univers glacé et détruit par une guerre dont on ne sait pas les causes et les armes employées. Les survivants errent dans les ruines des villes et au passage n'hésitent à se prendre comme esclaves. Après la chute est une chronique assez nerveuse sur la vengeance et la mégalomanie. Laurent Queyssi trace un portrait intéressant mais un peu rapide des maîtres de l'apocalypse qui aurait pu demander un album de plus car il y avait matière. Côté dessin, Juzhen a le trait soigné, académique mais en douceur, un peu figé parfois par vraisemblablement une conception sur palette graphique.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Après la chute, Glénat, 18,50 €

20/01/2017

Proies faciles, les vieux font de la résistance

Rue de Sèvres, Miguelanxo PradoMiguelanxo Prado n'a plus rien à prouver en matière de BD et pourtant, avec sa première apparition chez Rue de Sèvres il montre que son talent est en perpétuelle progression, en évolution permanente.  Certes on pourra parler de polar social  avec Proies faciles mais, plus que l'enquête menée avec un réalisme pertinent, c'est la description d'une Espagne, celle des petites gens, saignée sans vergogne par la "finance" que met en scène Miguelanxo Prado. Et avec quelle authenticité, un sens du détail, de la violence ordinaire qui pend au nez de tout un chacun dans un monde qui n'a aucune pitié pour les gens sans défense. Si on y ajoute un dessin qui accentue volontairement le trait, rendant encore plus humains et émouvantes les vraies victimes de ce polar qui ne sont pas celle que l'on croit, on a avec ces Proies faciles une œuvre forte et sans concession.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Proies faciles, Rue de Sèvres, 18 €

 

19/01/2017

Tintin au pays des Soviets, une seconde jeunesse toute en couleur

Tintin Soviets, HergéCela a été annoncé comme un évènement, avec grand messe de lancement et polémique prévisible. On a touché au mythe, aux joyaux de la couronne. Tintin au pays des Soviets, œuvre fondatrice d'Hergé, les premiers pas de la ligne claire, allait en voir de toutes les couleurs. C'est fait. L'album tiré à 300 000 exemplaires, histoire de ne pas louper le coche pour les ventes en cas d'une ruée fort possible, est donc sorti en librairies. Retour sur le bébé qui s'est fait une seconde jeunesse toute en couleur.

Lire le dossier complet sur ligneclaire.info : Tintin au pays des Soviets, Casterman-Moulinsart, 14,95 €

18/01/2017

Le T1 des Oiseaux Noirs de Buck Danny avec le retour aux commandes de Francis Bergèse

Bergèse, Dupuis, CharlierFrancis Bergèse est de retour avec un nouveau Buck Danny qui sera pour tous les fans de la série un collector incontournable. Alors qu'il avait décidé en 2008 de quitter la série, Il avait annoncé à ligneclaire.info son retour alors qu'il était en train de dessiner les planches de ces Oiseaux Noirs qui montrent en ce début d'année le bout de leurs voilures d'avions espions. Les Oiseaux Noirs est le dernier scénario de Jean-Michel Charlier resté inachevé à sa mort et dont seules les seize premières planches étaient  dessinées par Bergèse. Bergèse a fini l'album dont la reprise du scénario a été assurée par deux spécialistes de Buck Danny, Patrice Buendia et Fred Zumbiehl. Un très bon travail, un bel album dans la lignée la plus totale de Buck Danny, avec tous les ingrédients nécessaires et surtout le dessin de Francis Bergèse d'une superbe précision qui ne dessinera pas cependant le tome 2 des Oiseau Noirs. Reste qu'en ce 70e anniversaire des débuts aéronautiques de Buck Danny, Les Oiseaux Noirs sont un beau cadeau et méritaient bien de reprendre leur vol.

Lire le dossier complet sur ligneclaire.info : Buck Danny, Les Oiseaux Noirs, T1, Dupuis, 12,95 €

17/01/2017

Interview : l'Héraultais Dobbs adapte H.G. Wells, de La Guerre des Mondes à L'Homme invisible

Dobbs, Wells, GlénatOlivier Dobremel, dit Dobbs (photo JLT), est un scénariste infatigable. Enseignant dans l'Hérault en Histoire du cinéma il a préféré se consacrer totalement au scénario et plus particulièrement à la BD. Scotland Yard, Alamo, Les Mines du roi Salomon, Dobbs aime l'action, le fantastique, la science-fiction et même l'horreur. Il a signé un des albums consacré à l'adaptation des romans de Stefan Wul chez Ankama mais c'est avec H.G. Wells qu'il est aujourd'hui sur le devant de la scène. Dobbs a adapté quatre des plus célèbres romans de l'auteur britannique pour une collection en six tomes chez Glénat. Rencontre avec Dobbs sur les traces d'un Wells auteur fantastique mais aussi politique. Propos recueillis par J-L. TRUC.

Lire l'interview et le dossier sur ligneclaire.info : La Machine à explorer le temps, Glénat, 14,50 €

Dobbs

16/01/2017

Un hommage à Tignous à Montpellier le 20 janvier

Tignous, Charlie HebdoLe 20 janvier, un hommage au dessinateur Tignous aura lieu à l'Hôtel de Région à Montpellier à l’occasion du second anniversaire de sa disparition lors de la tragédie de Charlie Hebdo. 

A 18h30 une conférence-dessinée se tiendra à l'Hôtel de Région, 201 avenue de la Pompignane. Elle sera suivie du vernissage de l'exposition des dessins de Tignous. En présence de sa femme Chloé Verlhac et de plusieurs dessinateurs qui proposeront leur regard, en live et en dessins : Plantu, Aurel, Gros, Man, Gaston, Roland Hours, Fernand, Dadou, Rousso et Wingz. La conférence est suivie du vernissage de l'exposition des dessins de Tignous, dans un school bus sur le parvis de l'Hôtel de Région à Montpellier. Chloé Verlac proposera la dédicace de l'ouvrage Ni Dieu, ni eux, éd. du Chêne, reprenant les dessins de Tignous dénonçant entre autres le fanatisme et ses conséquences ainsi que l'intégrisme religieux et le terrorisme.

Cette exposition est en partenariat avec Sauramps Montpellier, le Club de la presse et la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée.

Ni dieu, ni eux, éditions du Chêne, 14,90 €