Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/08/2017

Artemisia, peintre et femme libre

Ferlut, BaudouinElle a été la première femme à être reconnue par l'Académie, en un mot l'égale des peintres hommes. Ce qui en ce XVIIe siècle en Italie relève du sacrilège ou du miracle, au choix. Certes Artemisia est issue d'un milieu artistique, son père est connu. Le Caravage défraye la chronique et la gamine prépare les couleurs de son père qui accepte qu'elle apprenne seule son métier. Une têtue cette jeune fille dont Nathalie Ferlut raconte la vie, le parcours et la volonté à toute épreuve. Tamia Baudouin a donné un relief tout particulier à ce personnage hors normes, un regard, une finesse de trait, une sorte de possession qui lui donnera la force de s'imposer ce qui ne sera pas simple tout au long d'une vie dramatique.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Artemisia, Delcourt, 15,95 €

Écrire un commentaire