Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/12/2016

Bandits, poésie sans paroles

wagner, Long BecIl y a toujours chez Vincent Wagner une part poétique qui souligne et enrichit son travail, qui en fait partie de façon incontournable. Avec Bandits, ce passionné d'ombres chinoises trousse trois contes tout en finesse, rebondissements et bonheur. Le noir est mis mais ne fait jamais peur chez cet Alsacien qui cultive la BD sans paroles pour que l'on puisse peut-être mieux s'en servir en racontant images à l'appui ses histoires aux plus jeunes. Un des meilleurs auteurs de littérature Jeunesse mais tout autant séduisant pour ceux qui parmi les adultes ont su garder leur âme d'enfant.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Bandits, Éditions du Long Bec, 12,50 €

 

24/12/2016

Harry Mickson & Co, les débuts des incontournables gros nez de Florence Cestac

CestacUn retour aux sources ce Harry Mickson & Co, premiers travaux d'aiguille et de plume à bec de Florence Cestac. Les débuts du gros nez, les vaches très maigres, Futuropolis, les copains et un Harry Mickson qui s'invite au programme, relookage post-moderne d'une souris grise bien connue certes mais sur le retour. Un peu par hasard et pour passer le temps. Il va se faire un nom Harry comme l'inspecteur mais en beaucoup plus cool façon de mener ses enquêtes.  Il est une mascotte et il va même donner naissance à cinq albums en dix ans, de 1979 à 1988. En sortant cette compilation exubérante, cette partition explicative avec une dizaine de pages qui racontent l'enfance, la jeunesse, les études et la suite de la vie de notre très chère Flo, on fait œuvre de mémoire mais aussi de salubrité publique. L'humour est là, grinçant, déjanté, déluré. On se met à rêver de ces années (sans nostalgie. Enfin un peu quand même) où avoir un peu plus de vingt ans avait donné jour à un chef d’œuvre pareil que le monde entier nous envie. Fermez le ban.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Harry Mickson & et Co, Dargaud, 24,95 €

23/12/2016

Scènes de la vie hormonale

Meurisse, dargaudLiberté je chéris ton nom. Catherine Meurisse ajoute au principe un don certain pour une liberté très physique sans pour autant négliger les neurones. Elle y va gaiement dans cette description parfois à la hache des émois d'une jeune femme trentenaire qui culpabilise, court vers le plaisir et se plante souvent avec les mecs. Cette charmante enfant à la chevelure flamboyante est dans la parfaite lignée de ses soeurs du moment, angoissées et émouvantes, qui se posent toutes les questions du monde alors qu'elles devraient parfois tout simplement se laisser vivre, lâcher prise.

Elle a tout contre elle, les copines, les hommes, les flics à l'aéroport. Elle n'a pas résolu son Oedipe. Sa mère la gonfle, celle du mec qui est dans son lit aussi même si il la fait monter au plafond comme cadeau de Noël. Elle aime lire et rapprocher ses lectures de celle de son amoureux. Elle en bave à tous les étages. Elle veut de l'amour pas que  du sexe. Enfin si, quand même. Les deux peuvent aller ensemble. Erreur. Routine, ennui, libido en berne, adultère. Equation imparable. Femme épanouie qui réussit ? Pas sûr. Elle peut louper ses gosses pour se rassurer. A condition d'en faire.

Des tableaux qui décoincent, des scènettes à l'humour féroce. Catherine Meurisse  a un coup de crayon et des dialogues qui, inévitablement font penser parfois à Wolinski qui aurait fusionné avec Reiser. C'est un vrai compliment car son talent est fort, unique, sensible et décapant. On a adoré le bricolo et le mur cloison ou la bonne copine. Ses gags sont forts, ciblés et percutants. Après La Légèreté, Catherine Meurisse a refait surface pour notre plus grand plaisir.

Scènes de la vie hormonale, Dargaud, 17,95 €

22/12/2016

Le Cheval qui ne voulait plus être une œuvre d'art, la nouvelle collection Jeunesse Delcourt

Supiot, DelcourtDelcourt s'est associé au Louvre pour lancer une collection Jeunesse dont les Arts seraient bien sûr la source d'inspiration. Olivier Supiot inaugure le principe avec Le Cheval qui ne voulait plus être une œuvre d'art. La Tête de cheval blanc de Théodore Géricault va sortir du cadre et semer la panique dans les galeries du plus célèbre Musée au monde. Une évasion fantastique que Olivier Supiot a écrite et mise en scène avec humour, fantaisie et élégance.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Le Cheval qui ne voulait plus être une œuvre d'art, Delcourt-Louvre éditions, 14,50 €

21/12/2016

Angoulême 2017 les nominés sont arrivés

AngoulêmeIls sont arrivés les nominés pour l'édition 2017 du festival d'Angoulême. De bonnes surprises, d'autres moins bonnes, comme d'habitude et comme chaque année. Un tiers pour les grands éditeurs, deux tiers pour les indépendants et des titres parfois (pardon) peu connus. Une sélection BC-BG, un brin bobo, branchée. Des oubliés ? On va voir et on le dira. Comme le cérémonial est incontournable, le Cannes de la BD remettra ses palmes après ses trois petits tours de janvier. La fête sera belle, le président (qui mérite oh combien son grand prix) aura son exposition. Qui sera le prochain ? Une femme auteure ? On fera tourner les tables pendant les dîners. Il pleuvra ou neigera, le Mercure sera comble et il fera chaud sous les bulles bourrées de fans chasseurs de dédicaces. Le bonheur en quelque sorte avec ses certitudes, le retour de Dupuis, de belles rencontres et plein de nouveaux albums. Pour l'année prochaine. J-L. T

Lire la liste complète sur ligneclaire.info : nominés Angoulême

20/12/2016

Le Dernier Assaut, Dominique Grange et Tardi pour le der des ders

tardi, Grange, CastermanLe Dernier assaut est dans la liste des albums nominés pour Angoulême 2016. Un choix intelligent pour un album atypique et brillant de Dominique Grange et Jacques Tardi. Faut-il y voir le point d'orgue d'une œuvre commencée il y a maintenant trente ans avec un certain Brindavoine la fleur au fusil suivi de C'était la guerre des tranchées et Putain de guerre ? Tardi est le seul auteur à avoir su, bien avant que la guerre de 14 ne s'inscrive vraiment dans la mémoire et la légende collective, centenaire oblige, à en rendre toute l'inhumanité sanglante. Même, malgré tout, si l'évènement reste le plus abominablement fédérateur de l'Histoire de France. Avec Le Dernier assaut, Tardi grimpe une fois encore, la dernière, sur le parapet de la tranchée, dit tout sur le quotidien d'une guerre qui en annonce bientôt une autre. La Der des ders ce n'est pas encore pour cette fois. Il faut lire l'album en écoutant la voix, le chant de Dominique Grange, celle de Tardi qui scandent sur le CD en chansons ou en textes les pages de l'album, la ballade infernale d'Augustin le brancardier.

Lire l'article complet sur ligneclaire.info : Le Dernier assaut, Casterman, 23 €

19/12/2016

Le Château des Étoiles avec Alex Alice, un coffret pour Noël et une exposition à Angoulême

Alex AliceUne double actualité pour Alex Alice et son Château des étoiles, merveilleuse quête fantastique vers la Lune et l'éther sous les auspices du roi Ludwig. On ne retrouvera Séraphin le jeune héros de ce feuilleton à grand spectacle qu'en avril 2017. Afin de satisfaire les nombreux fans de son Château des étoiles impatients de découvrir le tome 3 de la saga, Alex Alice a imaginé pour les fêtes de fin d'année un hors série d'exception, en attendant le nouveau volume. Et en janvier Le Château des Étoiles sera à Angoulême pour une superbe exposition qui rassemblera originaux, machines spatiales parties à la conquête de l'éther sur les traces de la maman disparue de Séraphin.

Lire tout l'article sur ligneclaire.info : Alex Alice