Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/03/2016

48H BD, Florence Cestac et Davy Mourier parrains de l'édition 2016

48 BDUn rendez-vous qui s'est imposé en quelques années, les 48H BD auront lieu les 1er et 2 avril prochains. Albums à 1€, rencontres, dédicaces et expositions, 230 000 albums seront vendus au prix symbolique de 1€ dans plus de 1300 points de vente participant à l’opération en France et en Belgique. Les revenus générés par les ventes servent à offrir des bandes dessinées (50 000 en 2015) aux réseaux de lecture publique (écoles, collèges, lycées et bibliothèques), ainsi qu’à l’ONG Bibliothèques Sans Frontières.

En 2013, lors de la 1ère édition des 48H BD, 8 éditeurs ont proposé gratuitement un titre de leur catalogue, représentant un peu plus de 100 000 BD offertes dans environ 800 librairies. En 2016, à l’occasion de la 4e édition des 48H BD, ce sont maintenant 13 éditeurs de bandes dessinées, de comics et pour la 1ère fois de mangas qui vont offrir près de 230 000 ouvrages à 1€.

Cette année, les 48H BD évoluent et prennent une dimension culturelle, éducative, sociale et résolument festive. Outre l’opération à 1€, un nombre important d’animations culturelles sera proposé au public dans les librairies participantes. Conférences et expositions permettront aux lecteurs de mieux connaître le monde du 9e Art. Pendant ces deux jours, une centaine d’auteurs sont invités à rencontrer les lecteurs pour parler de leur travail, évoquer les différentes techniques de dessin et d’écriture de scénario, proposer des ateliers de dessin aux plus jeunes et dédicacer leurs albums.

Ce programme culturel varié contribuera à faire de ces 48H BD une vraie grande Fête de la Bande Dessinée. D’autre part, le nouveau partenaire Bibliothèques Sans Frontières (BSF) alimentera ses Ideas Box en bandes dessinées. Qu’est-ce qu’une Ideas Box ? C’est un dispositif de médiathèques portatives en kit, conçu et imaginé avec le designer Philippe Starck. Ces Ideas Box sont destinées aux réfugiés du monde entier pour leur donner accès à la culture et à l’éducation. Mais BSF a voulu élargir son champ d’action et s’intéresser également aux populations défavorisées dans notre pays. Du 24 au 27 mars, une dizaine d’auteurs viendra rencontrer le public calaisien, y compris les collégiens dans leurs établissements et les enfants en médiathèques.

 

Les commentaires sont fermés.