Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/08/2012

Highlands, les parfums sauvages de l'Ecosse

Highlands, Aymond, DargaudC'est Philippe Aymond dessinateur de Lady S. qui a concocté ce récit historique haut en couleur. Ecossais et Anglais, au milieu du XVIIIe siècle, se haissent toujours autant. Quand Joseph Callander revient en Ecossse et est immédiatement embauché par un riche Ecossais qui a choisi de servir l'Angleterre son avenir s'avère prometteur. Il a sauvé la fille de son employeur, Amelia, et ne répond pas aux avances de sa gouvernante.

Erreur pour la suite car il doit signer le portrait de la belle Amelia et les croquis que l'on retrouve dans ses affaires la montre nue. Vengeance ? Procès et on ne vous en dira pas plus sur le destin provisoire du beau peintre.

Il y a l'odeur de la tourbe écossaise dans cette série assez cinématographique, mouvementée et agréable. Highlands, T 1, Le portrait d'Amelia, Dargaud, 13,99 €

30/08/2012

Charles Masson parle de la dernière femme

Charles Masso, Dernière femme, CastermanÉtonnante et séduisante cette escapade sentimentale de Charles Masson. Ce médecin ORL à Lyon a signé les excellents Soupe Froide ou Droit du sol. Des expériences vécues par ce médecin singulier.

Cette fois on suit un quinquagénaire expert-comptable qui a fait de sa vie un abécédaire amoureux. D’Anne à Zora, il lui faut décliner l’alphabet. Et dans un voyage qui le ramène en France il va se confier à un jeune auto-stoppeur, son double avec trente ans de moins.

On retrouve toujours avec Masson, même pour une course à l’amour, une belle défense de l’humain. La Dernière femme, Casterman, 14 €

29/08/2012

Se taire, ne pas écouter, ne rien voir si on veut survivre même pour un enfant

N'embrassez pas qui vous voulez, DupuisOn avait adoré Marzi dans une Pologne communiste que l'on retrouve aujourd'hui toujours sur un dessin de Sandrine Revel et un scénario de Marzena Sowa.

Quand un petit garçon veut faire au cinéma un baiser à une petite fille cela peut tourner au drame. Car on ne doit pas interrompre la projection du film consacré au camarade Staline. Du coup Viktor, petit garçon sans histoires devient le témoin d'un monde où les adultes sont interdits de liberté de parole.

Tout le monde est contre lui. Son directeur, son institutrice, même Agata qui a crié quand Viktor a voulu l'embrasser. Et en prime le père de Viktor publie en Occident des ouvrages pas vraiment politiquement corrects pour le régime polonais.

Beaucoup de tendresse et un grand réalisme dans ce reportage en fait sur un régime devenu fou, capable de faire de ses enfants des délateurs. Seul regret l'impression de cet album dont les planches sont trop sombres. N'embrassez pas qui vous voulez, Dupuis, 20,50 €

 

28/08/2012

Ramdan chez les Dotcom

Jul, Silex and the city, DargaudA une autre époque il y avait eu les Pierrafeu. Aujourd'hui il y a Silex and the City, le petit monde préhistorique de Jul. La famille Dotcom a des soucis. Leur vallée risque de perdre son triple A. La fin du monde qui peut empêcher le passage au néolithique. Mais chez les Dotcom il y a un petit génie, Url qui en tour de main va créer le premier réseau social même si le brave garçon est un peu anarchiste sur les bords et contre tout systématiquement.

Quand le volcan explose Url va avoir indirectement des problèmes. Jul a encore une fois adapté notre actualité, nos moeurs de jobards à sa socièté de non moins abrutis par la technologie à outrance.

Il faut y voir surtout une écriture délirante, enjoueée et bourrée de références drôles et caustiques, ensuite une leçon mine de rien qu'au train où on va la catastrophe nous guette. Silex and the City, T3, Le Néolithique c'est pas automatique, Dargaud, 13,99 €

Un dessin animé de la série est en préparation et passera chez Arte.

25/08/2012

Solliès : Delisle, Trondheim, Cosey, Loustal, Rachel Tardi primés

solliès-ville,delisle,trondheim,loustalAlors que le festival de Solliès-Ville se terminera demain dimanche en voici le palmarès officiel.

A noter deux montpelliérains et non des moindres parmi les lauréats, Lewis Trondheim et Guy Delisle. Cosey est Grand Prix. Bravo. On remarquera aussi le nom de Rachel Tardi pour les couleurs du remarquable album, Moi René Tardi, prisonnier de guerre de Jacques Tardi chroniqué sur ce blog il y a peu.

 

Solliès-Ville, Trondheim, Delisle, Cosey

Mourir à Juarez

Juarez, GlénatUne BD noire, ensorcelante, violente aussi, celle qui mélange avec habileté fiction et réalité à Ciudad Juarez, une ville mexicaine frontière où le meurtre est banal en particulier celui de femmes. Plusieurs centaines mortes ou disparues. Authentique.

Et c'est à la recherche de sa soeur que le jeune Gael débarque à Juarez. Face à lui les cartels de la drogue, une police pourrie et la loi du silence. Seule une association Esperanza essaye de savoir et la soeur de Gael y travaillait. Gael jouera de tous les registres pour connaître la vérité. Mais cela n'ira pas sans surprises et surtout sans dangers.

Le récit de Nathalie Sergeef a pour base un livre, La ville qui tue les femmes de deux journalistes. Elle a rattrapée la réalité dans son scénario. Corentin Rouge au dessin a su simplement, sans fioritures, d'un trait sobre et réaliste, rendre compte de la violence sans fin de Juarez. Suspense à ménager bien sûr car c'est aussi un bon polar. Juarez, Glénat, 14,95 €

24/08/2012

Centaures, amazone et satyre sont les derniers Argonautes

Argonautes, Djian, Glénat, Ryser, JasonUne équipe aussi fougueuse qu'improbable, c'est celle qui va devoir essayer de savoir pourquoi les Dieux se taisent et ne parlent plus aux hommes.

Sur une base mythologique, Jean-Blaise Djian et Olivier Legrand ont écrit la quête d'une poignée de personnages atypiques sous les ordres de Jason, celui de la Toison d'Or, certes un peu vieillissant mais toujours efficace.

Un poête, une amazone rompue aux combats, un fils de roi mutilé, un satyre, une sorcière adorable mais dangereuse, Jason va reconstituer ses Argonautes et embarquer sur son bâteau l'Argo. Son ultime combat.

Ce premier album met en place la série (trois albums prévus) avec à l'appui de belles scènes de combat et un dessin de Nicolas Ryser qui donne le souffle nécessaire à ces images très réalistes. Les Derniers Argonautes, Glénat, 13,90 €

23/08/2012

Fabrègues, une 14e édition du festival sous le signe de la diversité

Fabrègues, Jetez l'encre, Domaine du GolfUn rendez-vous qui est devenu une tradition, le festival de BD de Fabrègues près de Montpellier ouvre ses portes le samedi 1er septembre pour deux jours de rencontres et de dédicaces. Une quatorzième édition organisée par Jetez l’encre sous la présidence de Walt, scénariste et dessinateur du légendaire Scrameustache, personnage extraterrestre sympathique qui figure sur l’affiche du festival.

Lire la suite

22/08/2012

Minas, un héros amnésique et guerrier

le lombard,minasUn amnésique bâti comme un lutteur de foire se retrouve dans une ville inconnue. On est en Grèce au Ve siècle. Il finira par se souvenir de son nom, Minas, et montre instinctivement qu’il a plus qu’un don pour le combat. Il va le prouver pour défendre la belle et veuve Ourania et son jeune fils.

Minas est un héros perdu dont le poids du passé va ressurgir peu à peu. Sa mémoire lui reviendra lentement mais avec elle des souvenirs d'une rare violence.

Le scénario de Mosdi est implanté sur de bonnes bases et s’annonce prometteur pour la suite de la série. Idem pour le dessin très réaliste de Cerqueira qui rend parfaitement les paysages et les décors de la Grèce antique. Un bon album de rentrée.
Minas Taurus, T1, Ordo ab chao, Le Lombard, 14,45 €

20/08/2012

Pierre-Alain Bertola vient de nous quitter

Bertola, DelcourttPierre-Alain Bertola a succombé à une crise cardiaque vendredi dernier, le 17 août, le jour de son anniversaire. Il avait 56 ans.

Fin 2009, il avait réalisé pour Delcourt un des rêves de sa vie : adapter de remarquable façon en bande dessinée le roman de John Steinbeck, Des souris et des hommes.

 

 

 

Lire la suite