Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/01/2012

Angoulême 2012 : des chiffres, des albums et des auteurs

5 327 : C’est le nombre de BD publiées en 2011 dont 3 841 nouveautés. Une augmentation de 3,04 %. Un petit coup de frein par rapport à 2010 avec ses 5,85 %. Crise oblige, les éditeurs font attention aussi bien pour leurs choix de publications que pour les tirages. Ils préfèrent rééditer.

BD HUGAULT.jpgMais la BD (selon le rapport exhaustif de Gilles Ratier secrétaire général de l’ACBD) manque de locomotives cette année. C’est vrai que hormis un XIII chez Dargaud (500 000 exemplaires) pas d’Astérix, Titeuf ou Largo Winch.

Quatre éditeurs se partagent 43 % des parutions. Delcourt est en tête avec le rachat de Soleil. Le groupe Média Participations (Dargaud, Dupuis, Le Lombard) suit avec, ensuite, Glénat et Flammarion (Casterman, Fluide). Derrière viennent une dizaine d’éditeurs “moyens” et d’autres plus petits qui arrivent à tirer leur épingle du jeu avec quelques titres ou collections qui marchent bien, des régionaux comme 6 Pieds sous terre, Emmanuel Proust, ou Paquet avec l’aéronautique (Le Grand Duc et Le PIlote à l'Edelweiss) et la saga des voitures des années cinquante.

1 487 : C’est le nombre d’auteurs qui arrivent à vivre de leur art. Et pourtant ils ont été 1 749 à publier au moins un album en 2011. Pas facile donc de faire de la BD. Les classiques réédités sous forme d’intégrale marchent de mieux en mieux. 1 058 au total.

Enfin, la BD n’a pas encore trouvé son modèle économique sur le web pour l’édition. Par contre c’est sur le net que les lecteurs vont chercher des chroniques et des conseils pour leurs achats. Ou découvrir des auteurs qui ont des blogs, nouveau moyen d’édition, ensuite publiés sur papier.

Les commentaires sont fermés.