Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/11/2011

Biographie : tout le génie d'Alan Moore

BD AUTOBIOGRAPHIE.jpgIl est le plus complet, le plus génial auteur britannique de comics. Dessinateur, scénariste, écrivain, Alan Moore a tous les talents. V comme Vendetta, Batman, Watchmen, L’Appel, La Ligue des gentlemen extraordinaires Moore a réécrit l’univers de la bande dessinée anglo-saxonne.

Avec un sens de la déraison qui lui est propre, Moore suit sa voie, complexe mais bouillonnante.

Il peut être dérangeant. Cette biographie très riche à laquelle il a participé est une somme incomparable que ce soit par les textes ou les illustrations inédites. Un bouquin passionnant. Alan Moore, une biographie illustrée, Dargaud, 39,95 €.

29/11/2011

Samedi 3 décembre, Guy Delisle en dédicace chez Azimuts à Montpellier

BD DELISLE.jpgUn témoin ? Un auteur de BD ? Un chroniqueur ? Guy Deslisle, Canadien devenu montpelliérain, est tout cela à la fois. Avec, surtout, une authentique objectivité. Pour son dernier ouvrage consacré à Jérusalem où Delisle a résidé en famille, il sera l’invité samedi 3 décembre de la librairie Azimuts.

 Shenzen, Pyongyang ou la Birmanie, Delisle a su associer ses voyages aussi bien professionnels que familiaux dans des pays difficiles à son talent de témoin dessinateur.

Pour ses Chroniques de Jérusalem (Delcourt) qui viennent de sortir, ses scènes de la vie quotidienne sont claires, nettes, explicatives. C’est une vraie remise en cause de notre propre vision parfois faussée par une approche limitée de la situation au Moyen-Orient.

Grand angle sur les colonies, les Palestiniens, le mur qui coupe en deux les territoires, Delisle remet les compteurs à jour simplement. On découvre alors des situations difficiles ou déroutantes.

Un voyage pour mieux comprendre une réalité complexe. Avec ce dernier recueil, Delisle a aussi fait évoluer son dessin plus descriptif et réaliste, avec succès. Dédicace à partir de 15 h, librairie Azimuts, rue Saint-Guilhem.

27/11/2011

Atsuko, le nouveau voyage asiatique de Cosey

BD Manu Larcenet Cosey 008.jpgUn sourire malicieux, une voix sereine, convaincante, Cosey est l’un des auteurs les plus envoûtants du neuvième art. Discret aussi alors que sort une autobiographie (1) et un album (2).

Cosey revient avec une nouvelle aventure de Jonathan qu’il balade, quand il le veut et de préférence en Asie, depuis trente ans. Jonathan, c’est l’antihéros auquel des rencontres font vivre des aventures basées avant tout sur les relations humaines. Et qui ressemble beaucoup à son créateur.

BD ATSUKO.jpg

Avec Atsuko, quinzième album de Jonathan, c’est en Birmanie puis au Japon que Cosey l’ a embarqué. Un voyageur impénitent Cosey ? Oui et non : « Je ne suis pas un vrai voyageur. Le voyage n’est pas une obligation. Il me suffit de tomber amoureux d’un paysage pour commencer à écrire mon histoire. Tout le pouvoir de l’imaginaire. Je ne fais jamais une copie fidèle de ce que j’ai vu. » Et cette fois, pour Atsuko ? « C’est vrai que je suis allé deux fois au Japon. J’avais envie d’en faire le cadre d’une aventure. Je me suis basé sur des éléments historiques, l’occupation japonaise en Birmanie, pour écrire une double histoire d’amour qui se déroule sur plus de soixante ans », confie Cosey.

Atsuko, jeune japonaise, croise la route de Jonathan en Birmanie. Son but, retrouver sa grand-tante qui a disparu. Jonathan fasciné par la jeune femme la rejoindra au Japon et l’aidera au fil d’une aventure étonnante et émouvante.

BD COSEY.jpgMais Cosey c’est aussi le Tibet et des albums qui collent à l’actualité, la vie des Tibétains face à la Chine. « Bien sûr qu’il y a un constat politique dans ce que je fais vivre à Jonathan dans ses aventures, pas de message. Je décris une situation. C’est tout ». Idem pour la nature que cet amoureux des grands espaces sait à merveille restituer : « Il faut poser les bonnes questions sur l’état de notre Terre, sans prétention ».

Il y a toujours de l’enthousiasme et de la sincérité chez Cosey. Dans son dessin comme dans ses histores, lui, qui n’a qu’une ambition « continuer à raconter et dessiner ce que j’aime ». 1) Jonathan, une autobiographie, 15,95 € ; 2) Atsuko, 11, 95 €, Le Lombard.

25/11/2011

Voyage : Mirallès à la cour Moghol

BD MURAQQA.jpgAna Mirallès, c’est Djinn, une série sensuelle, mélange bien dosé d’aventures et de fantastique. Avec Muraqqa’, Ana Mirallès et son scénariste Emilo Ruiz ont gardé la beauté des corps, ceux des épouses du roi moghol Jahangir.

Priti, jeune artiste au crayon enlevé, va devenir le témoin de la vie de cette cour avec ses rites et ses personnages hors normes. C’est la reine qui a voulu que Priti intègre la cour. Mais les pièges sont nombreux pour une idéaliste.

Miralles sait rendre parfaitement ce genre d’ambiance ambiguë et violente. Son dessin est toujours aussi beau. Muraqqa’, T1, 12 Bis, 13,50 €.

 

24/11/2011

Serge Clerc maître du trait simple ou sinon rien

BD CLERC.jpgC’est un personnage hors du commun, un auteur qui a su réinterpréter un héros mythique de la bande dessinée, Spirou. Serge Clerc, maître du trait simple sinon rien, a transposé Spirou dans un univers artistique échevelé.

Une recherche éperdue, un trait jeté avec fougue, Serge Clerc rend à la fois hommage à Franquin avec ce passionnant et envoûtant recueil de dessins qui ont tous l’art graphique, l’architecture ou le design pour décor mais aussi, finalement, à son ami le génial et regretté Chaland.

Ce n’est pas une BD. Clerc a donné libre court à son talent et à son inconscient. Travaux préparatoires, croquis, dessins aboutis, Clerc décline Spirou et Fantasio.

Sont aussi de la fête Pablo Picasso ou Giacometti, Calder. Le livre de Serge Clerc est un feu d’artifice, une œuvre majeure, enthousiasmante, délirante, superbe. Chaque exemplaire est accompagné d’une sérigraphie signée. Spirou vers la modernité, Dupuis, 55 €.

 

23/11/2011

Lucky Luke a aussi été un enfant

BD APPRENTI.jpgIl n’y a pas échappé. Après Boule et Bill, Astérix, on nous montre enfin la jeunesse de Lucky Luke.

Survivant du massacre d’une caravane de pionniers, le petit Lucky a été un galopin avant de devenir le héros que l’on sait. Dans les années 90, un premier essai avait vu jour mais sans suite.

Cette fois, c’est Achdé qui s’y colle au dessin et au scénario. Déjà dessinateur de la série des aventures de Luke adulte, Achdé s’en est donné à cœur joie avec beaucoup de fraîcheur et de gentillesse.

Planches gags, histoires courtes, le petit Lucky a de l’humour. L’apprenti cow-boy, Lucky Comics, Dargaud, 10,45 €.

 

17/11/2011

Détonant : Les Pieds Nickelés refont le monde avec le trio Malka, Ptiluc et Luz

BD PIEDS Ni.jpgLes politiques avec leurs petits secrets voire grosses magouilles sont les nouveaux comparses des Pieds Nickelés. Devenus des spécialistes en communication (la vente des Droits de l’homme aux opinions publiques) les trois compères suivent un voyage présidentiel et vont s’en mettre plein les poches. Contrats bidons, pots de vins, ils ont le choix des armes. Comme dans la vraie vie.

Dans la série Les Pieds Nickelés vus par, l'’avocat Richard Malka, spécialiste des droits de la presse,, le Montpelliérain Ptiluc et Luz ont fait cause commune pour réaliser cet album décapant et détonant. Les Pieds Nickelés, Vents d’Ouest, 13,50 €.

16/11/2011

Témoignage : Guy Delisle à Jérusalem

BD JERUSALEM.jpgIl y a toujours dans les chroniques du Canadien Montpelliérain Guy Delisle une authentique objectivité. Depuis Shenzen, Pyongyang ou la Birmanie Delisle associe obligations familiales de voyager dans des pays difficiles à son talent de témoin dessinateur.

Ses scènes de la vie quotidienne cette fois à Jérusalem sont claires, nettes, explicatives. Notre vision d’Israël, les colonies, les Palestiniens, le mur, est faussée.

Delisle remet les compteurs à jour ; simplement et on découvre souvent des situations difficiles ou déroutantes. Un voyage pour comprendre. Chroniques de Jérusalem, Delcourt, 25 €.

13/11/2011

Le retour des belles carrosseries : Marin dédicacera sa 2CV lundi chez Azimuts à Montpellier

BD 2CV.jpgC’est une tendance très actuelle. La ligne claire a retrouvé le chemin des belles carrosseries, des voitures mythiques. Les éditions Paquet, après lune superbe collection aéronautique, se lancent sur cette piste avec, entre autres, 2CV pour une égérie, qui vient de sortir.

Pour l’occasion, et en avant-première, Olivier Marin, scénariste et dessinateur de l’album, sera en dédicace lundi 14 novembre chez Azimuts. Troisième tome dont la belle Margot est l’héroïne, cette ballade mouvementée met en scène la reine des années cinquante et soixante, l’inoubliable 2CV.

Margot va avoir des soucis. Citroën l’a engagée pour être l’égérie de la marque. Un couturier renommé habille une 2CV dont seuls quelques exemplaires seront produits. Un modèle destiné à devenir un collector recherché mais dont la sortie est remise en cause par une série d’incidents.

Olivier Marin fait habilement cohabiter aventure, action, enquête policière et nostalgie automobile. Son dessin, très clair et épuré, colle parfaitement au sujet et au style de l’époque. Les lecteurs de Michel Vaillant ou de Starter dans Spirou y retrouveront le souvenir de leur jeunesse. Dédicace à partir de 15 h, Azimuts rue Saint-Guilhem, lundi 14 novembre.

12/11/2011

Les grands dessins, portraits et peintures de Claire

BD CLAIRE.jpgElle a longtemps été la femme, la seule, de la BD. Aujourd’hui Claire Bretécher a fait des émules mais elle reste, avec son talent, son humour, son charme, la grande dame à nulle autre pareille.

On la savait dessinatrice, scénariste. Elle peint aussi Claire, et, dans un gros et beau recueil, elle a rassemblé un échantillon trié sur le volet de portraits esquisses, dessins de presse.

Elle sait se peindre, sans concession, en souriant souvent. Tendresse toujours dans le trait, émotion et liberté, Claire Bretécher a le coup de pinceau sensible à souhait.

Une édition numérotée en coffret tirée à 1000 exemplaires de l'ouvrage est aussi disponible accompagné d'une sérigraphie originale ( 150 €).  A noter que Bretécher a réalisé et dessinée un jeu de tarots divinatoires que l'on peut acheter (19,90 €) . Tout un programme. Claire Bretécher, dessins et peintures, Editions du Chêne, 39,90 €.