Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/05/2011

BD et gastronomie,trois étoiles pour Christophe Blain et Alain Passard

BD PASSARD.jpgUn livre de cuisine de plus ? Pas vraiment. Le dessinateur Christophe Blain (Quai d’Orsay) et le chef Alain Passard ont donné naissance à un joli bébé, une symphonie alléchante, colorée, enchantée.
Blain a suivi Passard pendant deux ans dans sa cuisine de l’Arpège, son restaurant trois étoiles.
Il a croqué, décrit recettes et tour de main. Avec humour mais beaucoup de stress, professionnel, Blain a construit un reportage, noté, mis en scène ses personnages. Il y a Passard, sa verve, sa passion, sa foi mais aussi le potager normand, la vie en cuisine ou Julie l’apprentie.
Et les recettes ! Pas de photo, de la BD. Le Saint-pierre aux feuilles de laurier sous la peau, un poème, ou l’ananas à l’huile d’olive, miel et citron, un tableau enivrant. Du grand art. Le résultat est savoureux bien sûr. On attend que Blain réalise les recettes. En cuisine avec Alain Passard, Gallimard, 17 €. 

26/05/2011

Retour sur le front de l'Est

BD OST.jpgLa Seconde Guerre mondiale est redevenue un thème majeur en BD. Cette fois, c’est le destin de trois soldats allemands qui se retrouvent avant et pendant la bataille de Stalingrad. Le schéma est classique, le jeune officier antinazi, le sergent vieux routier et un brave type sorti d’un bataillon disciplinaire.

Mais c’est surtout le dessin de Fabrice Le Henanff, auteur aussi du scénario, qui entraîne l’adhésion par sa force, son réalisme, le choix parfait des couleurs. Le découpage est intelligent. On s’y croit, dans cet enfer blanc sans pitié très bien rendu. Ost Front, 12 Bis, 13,50 €.

Légende Chasse à l’ours mythique

BD OURSO.jpgDeux frères se retrouvent pour tenter de tuer l’homme à tête d’ours qui hante leur mémoire. On oscille en permanence entre réalité et légendes, contes et mythes. Les frères ennemis vont faire cause commune face à leur obsession. Un groupe de casseurs viendra perturber leur quête. Obligés de remettre en question le sens de leurs propres vies, ils devront affronter la mort et l’incroyable vérité.

Merwan Chabane, scénariste, a été le complice de Bastien Vivès dans Pour l’Empire. David Alapont, pour son premier album au dessin, montre un réel talent, capable de magnifier les ambiances fantastiques de ce conte très slave sur le fond.  L’Ourso, 12 Bis, 13, 50 €.

25/05/2011

Une Comédie à Montpellier avec un plateau BD de haut niveau

BD MAMAN.jpgPlus de soixante auteurs, la Comédie du Livre offre cette année encore les 27, 28 et 29 mai  la place d’honneur à la BD. Un beau plateau sous les platanes à l’initiative des librairies montpelliéraines Sauramps et Album.

Florence Cestac pour son dernier album jubilatoire On va te faire ta fête maman (c’est de saison), François Boucq avec sa série Le Janitor, Lewis Trondheim et le premier tome très réussi de Ralph Azam, Guarnido avec Blacksad, Cabu, De Crécy, trois Grand Prix d’Angoulême sont parmi ce peloton de tête. Avec eux on retrouvera Jacques Ferrandez, Chaillet et Gine pour leur dernier titre Les Boucliers de Mars, Olivier Vatine, Michel Faure au style très élégant.

BD CADAVRES.jpgUn coup de cœur pour Tarrin, Nhieu, Fenech, Fane, Téhy, Job parmi les régionaux. Et une mention spéciale à Pénélope Bagieu et son séduisant Cadavres exquis, à Cati Baur dont on a beaucoup aimé Vacances et Quatre sœurs, à la coloriste Elsa Brants.

A ne pas oublier bien sûr, le manga avec la librairie Ikoku qui sera aussi très présent : Lemaire, Nami Akimoto, Maliki montreront toutes les facettes de leur art.

jltrucmidilibre.com

22/05/2011

Dessin de presse : l'almanach 2011

BD DESSIN.jpgIl vient de sortir. En près de 200 pages, Jean-Michel Renault a rassemblé une sélection, mois par mois, des meilleurs dessins de presse et caricatures parus depuis un an.

La palme du millé- sime 2011 revient incontestablement à Nicolas Sarkozy. Un bref historique de l’année rappelle aussi que l’humour peut coûter cher.Exemple : Stéphane Guillon, dont la caricature en page 9 de l’album est prémonitoire sur l’affaire DSK. MAN, dessinateur de Midi Libre, est aussi au menu de ce très copieux album aux traits drôles et acérés.

Almanach du dessin de presse, éd. Pat à Pan, 30 €

21/05/2011

Course sans issue pour flic sensible

polarUn flic français, Serge, pas vraiment bien dans sa peau, est détaché au Cambodge. Son job : aider la police locale à lutter contre les pédophiles occidentaux en mal de tourisme sexuel. Et Serge comprend vite que des réseaux européens mènent la danse de la prostitution, de l’immobilier aussi, le tout sur fond de corruption systématique.

Sentimental en manque, Serge va tomber amoureux d’une jeune prostituée cambodgienne et ruer dans les brancards, nettoyer le paysage avec l’aide amicale et efficace d’un policier local. Stéphane Piatzszek et Olivier Cinna ont apporté, dans cet ouvrage, une écriture et un dessin d’une rare force à ce récit violent et noir.

Avec une grande liberté de mise en place de l’histoire, Cinna trace la fuite en avant du flic justicier. Noir, blanc et brun, un trait qui souligne, raconte et accentue l’émotion. L’album est déchirant et se dévore d’une traite. Fête des morts, Futuropolis, 18 €

20/05/2011

Road-movie, théorie du complot

BD PRINCESSES.jpgUn couple en camping-car, un type bizarre qu’ils prennent en stop, Chabouté lance son récit avec ce trio improbable.

Peu à peu l’auteur de Landru ou de Purgatoire brouille les pistes. Un complot des fabricants de cigarettes, des tueurs à gage qui poursuivent le passager, un fou qui aime les Lego, un dessinateur en off qui raconte ce road-movie, la totale.

On est manipulé, étonné, par un Chabouté qui prend un malin plaisir à l’ambiguïté. Un dessin précis, plans rapprochés, où est la vérité ? Les Princesses vont aussi au petit coin, Vents d’Ouest, 17, 99 €.

17/05/2011

L'utopie tragique d'une communauté américaine au XIXe siècle

histoireOn pourra toujours dire que, cette fois, l’influence de Disney sur le travail de Munuera est flagrante. Pas si sûr, même si la tentation de le penser existe car ses personnages humains et son dessin ont une tendance Disney.

Il fallait pourtant tout son talent de création pour arriver à maîtriser l’histoire de cette communauté utopique en pleine guerre de Sécession. La société parfaite imaginée par McCorman s’est mise en place. Dans la forêt, on trouve Émile, un enfant sauvage, au moment où des déserteurs arrivent au village. Destins croisés, créature fantastique... Diaz Canales, scénariste de Blacksad et Munuera ont ouvert le premier livre de ce curieux et étonnant diptyque. Fraternity, livre I, Dargaud, 13, 95 €.

Destin : Le seigneur tigre

histoireUne épopée au quotidien, celle d’un tigre dans la jungle de Kipling, un Shere Khan qui a des soucis. Dans Love de Brémaud et Bertolucci, on suit à la trace un tigre qui chasse pour vivre, tue aussi par instinct.

Ce ne sont pas les plus petits les plus faibles. Panthère, tapir, éléphant, boa ou autre crocodile et l’homme, enfin, croise sa route avec plus ou moins de chance. Un dessin bien calé, riche et vivant, l’album est une vraie plongée sans temps mort dans un monde sans pitié. Love le tigre, Ankama Étincelle, 14, 90 €.

12/05/2011

Polars en BD, noirs et serrés à la Fnac Montpellier

BD Hiver.jpgUne fin de semaine riche à Montpellier en actualité BD. Si Baru est chez Sauramps samedi 14 mai après-midi, la Fnac Polygone reçoit le même jour deux auteurs de polars très noirs et bien tournés.

Deux dédicaces sont au programme. Avec Un Hiver de glace (Casterman) Romain Renard a adapté le roman de Daniel Woodrell. Un père porté disparu qu’elle doit absolument retrouver, Ree Dolly va vivre le pire hiver de sa vie. On ne fait pas de cadeau dans ce bled paumé de l’Arkansas. La maison est mise en gages pour appuyer la liberté conditionnelle de son géniteur. Ree Dolly doit agir.

L’ambiance est redoutablement glauque. Il y aura quand même une brève lueur d’espoir, le tout sur fond de neige sale. Renard a parfaitement assuré et maîtrisé son dessin et ses teintes à base de gris.

BD HOMME.jpgL’Homme squelette de Will Argunas (Casterman) a aussi les USA pour cadre. Une réserve indienne, un crash d’avion et des diamants perdus dans un canyon, une poignée d’hommes et de femmes iront au bout de leur destin. À tout prix. Une première adaptation de qualité des enquêtes de la police tribale navajo, une série de romans de Tony Hillerman. Efficace. Fnac Polygone, à partir de 15 h, samedi 14 mai.

11/05/2011

Bilal et Baru chez Sauramps à Montpellier

BD Bilal 09 004.jpgCes deux Grand Prix d’Angoulême sont, le 13 et 14 mai, avec leurs nouveaux albums en rencontres chez Sauramps Polygone

A eux deux, ils forment une sorte de synthèse de la bande dessinée. Enki Bilal -photo prise dans son atelier - et Hervé Baru - à Angoulême en janvier dernier - sont des incontournables du 9e art.

Dans des registres certes différents, plus esthétiques, graphiques, cinématographiques évidemment pour le premier ; réalistes, narratifs, sociaux pour le second, ils apportent leur talent de témoins d’un monde qui part en vrille, souvent injuste.

BD ANGOULEME 2011 008.jpgLeur passage à Montpellier, vendredi pour Bilal, samedi pour Baru, est un événement rare. Vingt-quatre heures chrono pour assister à deux rencontres exceptionnelles.

lire aussi dans Midi Libre du 12 mai

Lire la suite

06/05/2011

Le soldat perdu

BD DOUCEUR.jpgUn brave garçon qui se pose des questions sur la vie découvre, un peu tard, que son héros de grand-père a été un transfuge vers un pays communiste. Soldat pendant la guerre de Corée, Ted Summer a, pour les siens, été tué au combat. Des témoignages le disent vivant en Corée du Nord.

Cette quête initiatique pour Billy, le petit-fils parti assister à une cérémonie, Grenson en a fait un double album bien construit. Scénario et dessin s’assemblent parfaitement. Grenson a su mener son histoire sur un épisode d’une guerre oubliée. La Douceur de l’enfer, Lombard, 15,95 €.

14:13 Publié dans Parutions BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : destin |  Facebook |